Christine Pujol : « j'ai mis le doigt là où ça fait mal »

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Alors que l'Umih est actuellement placée sous tutelle, un administrateur judiciaire ayant été nommé à la demande de Christine Pujol,  la présidente en titre mais provisoirement « écartée » s'explique sur sa position, ses attentes et son projet pour la rue d'Anjou. Très critique vis-à-vis des méthodes employés par ses opposants, l'hôtelière de Carcassonne n'hésite pas à attaquer le « clan Daguin », coupable selon elle de n'avoir pas « respecté les règles édictés par les statuts de l'Umih. C'est d'autant plus regrettable que ces règles, c'est nous même qui les avions fixés », a-t-elle rappelée. Christine Pujol souhaite par ailleurs que l'Umih « ne soit pas un champ de bataille, ce qui nous décrédibilise aux yeux des pouvoirs publics et de l'opinion. » En guise de critique à peine masquée envers son illustre prédécesseur et actuel adversaire, Christine Pujol a fustigé « l'omniprésence médiatique de l'Umih dans les médias. Nous avons besoin de travailler sur le fond, pas de nous montrer constamment. De nombreux autres syndicats patronaux effectuent tous les jours un travail remarquable, sans que leur président passe régulièrement au journal de 20 heures ». Il faut désormais attendre le 9 février pour connaître la décision du tribunal de grande instance de Paris dans cette guerre des chefs.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles