Choco peaufine son appli de commandes restaurateurs/fournisseurs

SABINE DURAND

Sujets relatifs :

, ,
Choco peaufine son appli de commandes restaurateurs/fournisseurs

Nouveau design, nouvelle fonctionnalité multi-sites… Choco continue d’améliorer son appli qui facilite la prise de commandes entre restaurateurs et fournisseurs.

Le principe de Choco est aussi simple que son interface façon messagerie instantanée, permettre aux restaurateurs de passer leurs commandes de façon centralisée et digitalisée, aux fournisseurs de gérer ces commandes et mettre leur catalogue de produits sur une seule appli. A tous, elle fait gagner du temps, du papier et de la fiabilité. Résultat, trois ans après son lancement, 10000 fournisseurs, 15000 restaurateurs dans le monde, 3000 en France (de Big Fernand à Joia d’Hélène Darroze en passant par la Pâtisserie du Bristol etc)  y sont référencés pour 100 000 commandes passées chaque mois.
L’accès à l’appli est gratuit pour tous. Choco, qui a bénéficié jusqu’ici de levées de fond en 2018, 2019 et 2020 -pour un total de 75 M€-, se rémunérera avec des services additionnels optionnels, comme l’intégration de ses fonctionnalités dans les ERP des fournisseurs qui le souhaitent.

Une fonctionnalité multi-sites demandée par le marché

Alors qu’elle continuait d’accompagner le secteur dans cette période particulière, pendant laquelle les commandes les plus fréquentes des restaurateurs sont passées en moyenne de 5 fournisseurs à 3 entre 2019 et 2020, Choco a revu son design (nouveau logo, nouvelles couleurs, nouveaux visuels) mais surtout s’est enrichie. Elle s’est dotée d’une nouvelle fonctionnalité multisite, qui permet aux chaînes ou groupes de restaurants de pouvoir naviguer d’un établissement à l’autre de manière simple et intuitive grâce à un écran d'accueil personnalisé. Les franchisés, les chefs exécutifs de groupes ou encore les responsables achats ont ainsi plus de visibilité et de contrôle sur les commandes fournisseurs de leurs enseignes.
Cette année toujours, Choco va continuer d’investir dans de nouvelles fonctionnalités qui permettront de mettre en place plus de contrôle, de rapidité et d’efficacité dans le système de passage de commandes.
Carte d’identité de Choco
Création : avril 2018
Effectif : 180 salariés
Présence : France, Allemagne, Etats-Unis, Espagne etc
Levées de fonds : 75 M€
Nombre de restaurateurs partenaires : 15000
Nombre de fournisseurs référencés : 10000
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pour Simon Ferniot, CEO de Seafood Reboot, « Nos modèles alimentaires sont à une croisée des chemins »

Pour Simon Ferniot, CEO de Seafood Reboot, « Nos modèles alimentaires sont à une croisée des chemins »

Sur un marché des substituts végétaux qui s’est peuplé ces dernières années à vitesse grand V, Seafood Reboot tranche, concentrée sur l’élaboration d’alternatives aux produits de la mer. Retour avec Simon Ferniot, CEO de la...

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Interview

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Interview

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Plus d'articles