Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Chaud-man

FLORENT BEURDELEY

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Révélé dans l'émission Top Chef, Norbert Tarayre, devenu Norbert, a plus d'un tour dans son sac. Il vient tout juste de s'installer à Puteaux, où il réalise une cuisine qui lui ressemble, simple, vraie et spontanée.

« J'adore ma place à la télé, mais je ne pourrais pas me priver d'être en cuisine », assure Norbert Tarayre, qui vient de prendre les rênes de la cuisine du restaurant Saperlipopette, à Puteaux (92). Sa spontanéité, son franc-parler et son langage fleuri ont fait les beaux jours de Top Chef. Et ce n'était pas un rôle de composition : « Je suis comme ça dans la vie. Quand les clients du restaurant m'ont découvert, ils étaient surpris de constater que je ne m'étais pas inventé un personnage », affirme-t-il. Pourtant, rien ne prédestinait cet enfant de la Drôme à devenir cuisinier, il voulait plutôt être footballeur. C'est à la faveur d'un job de plongeur dans un restaurant londonien qu'il est amené à remplacer le cuisinier pour un soir. Et c'est la révélation.

Aujourd'hui, à 32 ans, Norbert vient d'achever son spectacle One-Man Show Patate !, à la Nouvelle Ève, mais il n'a toujours pas le temps de s'ennuyer. La cuisine, bien sûr, avec l'évolution constante de la carte du Saperlipopette, une nouvelle émission en préparation pour M6, une place parmi les Grosses Têtes de Laurent Ruquier, voilà encore autant d'activités menées de front par cet infatigable personnage.

Une liberté revendiquée

C'est aussi cela, le style Norbert : être partout, en mêlant humour et cuisine. Comme pour justifier cette omniprésence, Norbert explique : « Je suis de la génération qui a grandi avec Bernard Loiseau, d'ailleurs ma cuisine s'inspire des bases classiques, retravaillées, comme une belle côte de veau au poivre ou une joue de boeuf braisée. En somme, ma cuisine ressemble à celle des années 1990, elle reflète la France, les produits, le terroir. Elle exclut de l'assiette les chichis qui ne servent à rien, et elle rassure les clients. » Une référence que n'aurait pas reniée l'étoilé de Saulieu, qui apporta lui aussi la légèreté dans la cuisine traditionnelle en inventant les liaisons à l'eau. Et qui adorait la lumière et les caméras.

Sa liberté, Norbert ne la renierait pour rien au monde. D'ailleurs, son spectacle comme sa cuisine lui permettent de laisser libre cours à son imagination. « Je suis spontané, et je veux que cela se ressente dans tout ce que je fais », assure le chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

VALRHONA: soutenir les Artisans avec une carte interactive

VALRHONA: soutenir les Artisans avec une carte interactive

Pour soutenir les artisans de la gastronomie, la solidarité est de mise Pour Valrhona, le message est clair : »Soyons solidaires aujourd’hui pour être plus forts demain. Avec A-MAP, la carte solidaire pour[…]

 Une solidarité face au confinement pour Pâques

Une solidarité face au confinement pour Pâques

Edition de La Cuisine de Référence à l’occasion des 25 ans du best-seller

Edition de La Cuisine de Référence à l’occasion des 25 ans du best-seller

 8 octobre:  retour de la Journée des Restaurateurs et Commerçants Indépendants

8 octobre: retour de la Journée des Restaurateurs et Commerçants Indépendants

Plus d'articles