Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Changer de métier, un rêve bien réel

FLORENT BEURDELEY

Sujets relatifs :

, ,
Changer de métier, un rêve bien réel

Durant la formation, le stagiaire bénéficie d'un coaching personnalisé.

© © Olivier ARSANDAUX

Le centre de formation Alain-Ducasse a lancé, le 26 octobre, sa première formation de reconversion professionnelle. Elle propose aux actifs de découvrir les métiers de la restauration.


Ils ne viennent pas du sérail, mais sont passionnés de cuisine et souhaitent se reconvertir. Une tendance qu'a comprise le centre de formation d'Alain Ducasse, qui met en place cette année une formation dédiée à la reconversion professionnelle. Après un examen des motivations des candidats, huit d'entre eux sont sélectionnés pour suivre, pendant quatorze semaines, un enseignement où le coaching et l'accompagnement spécialisé occupent une place prépondérante. « Nous avions des demandes, par le passé, pour des formations initiales en cuisine auxquelles participaient des personnes en reconversion professionnelle. Pour répondre à ce besoin, nous avons décidé de mettre en place un programme dédié à ce type de public », explique Christophe Larrat, directeur technique d'Alain-Ducasse formation et chef exécutif en charge de la formation de reconversion professionnelle.

UNE VISION GLOBALE DU MÉTIER

Sur quatorze semaines, huit sont consacrées à l'apprentissage des bases de la cuisine, à l'hygiène alimentaire et à la gestion économique d'un restaurant. Ducasse oblige, une large part de la formation est consacrée à la cuisine méditerranéenne. « Il faut donner l'opportunité aux stagiaires de créer leur outil de travail », note Christophe Larrat. But : donner une vision globale du métier. « Nous n'allons pas fabriquer des chefs !, reprend cet ancien collaborateur de Joël Robuchon, bien que les notions de base, telles que le dressage, la découpe, les sauces soient au programme. »

Visite du MIN de Rungis et de producteurs, découverte de concepts de restauration font aussi partie de la formation. Pour pouvoir prétendre à cette dernière, le stagiaire doit remplir un questionnaire de motivation. « Cela nous assure de créer des groupes homogènes, constitués de personnes aptes à pratiquer la cuisine huit heures par jour, cinq jours par semaine », explique Christophe Larrat. Le stagiaire débourse 7 500 euros hors taxes pour le module de huit semaines, plus le prix de la formation choisie ensuite. La prochaine session démarrera le 15 mars. Les inscriptions sont déjà ouvertes*. *Renseignements et inscriptions au 01 34 34 19 19.

LES AVANTAGES

  • POUR L'ENTREPRISE
    - Le recrutement de salariés bénéficiant d'un certificat représentant un véritable bagage technique
    - La possibilité de piocher parmi les multiples profils disponibles
    - Une cohérence d'ensemble grâce à des salariés disposant d'une bonne connaissance de la vie en entreprise
  • POUR LE STAGIAIRE
    - Un accompagnement personnalisé dans son projet de reconversion
    - La découverte en profondeur des métiers de la restauration
    - La possibilité de se spécialiser grâce aux nombreuses formations disponibles

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

D comme DARK KITCHEN ... L'abécédaire Néo 2020

D comme DARK KITCHEN ... L'abécédaire Néo 2020

Dark Kitchen « L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. » La règle d’or de l’immobilier commercial serait-elle en train de vaciller ? Depuis mars, les mesures sanitaires sur[…]

D comme DEVELOPPEMENT DURABLE ... L'abécédaire Néo 2020

D comme DEVELOPPEMENT DURABLE ... L'abécédaire Néo 2020

D comme DIGITAL ... L'abécédaire Néo 2020

D comme DIGITAL ... L'abécédaire Néo 2020

ANIA: Les entreprises alimentaires fournisseurs de la RHD ne passeront pas de bonnes fêtes !

ANIA: Les entreprises alimentaires fournisseurs de la RHD ne passeront pas de bonnes fêtes !

Plus d'articles