Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Cha Cha Moon crée son bar à nouilles chinoises

Cha Cha Moon crée son bar à nouilles chinoises

ALAN YAU

©

Avec le dernier-né de ses restaurants, Alan Yau, fondateur de Wagamama, projette le concept de bar à nouilles dans le 21e siècle. Gros plan sur ce restaurant londonien appétissant et élégant.

« Cha Cha Moon ». Un nom mystérieux qui fait rêver... « Cela ne veut rien dire. Nous voulions juste donner une connotation amusante au restaurant », souligne son fondateur. Avec son côté chatoyant, le concept d'Alan Yau a déjà séduit les critiques et les aficionados des nouilles chinoises. Ouvert début mai dans le quartier central de Carnaby Street, à Londres (15-21 Ganton Street), le restaurant est une version améliorée de Wagamama, dans l'offre de cuisine et dans sa conception architecturale. « Les plats, issus de la culture chinoise, constituent un mélange de mets traditionnels et de classiques beaucoup moins connus qui ont été adaptés au palais européen occidental », explique Alan Yau. Tous sont vendus à 3,50 livres pièce (4,40 E).

 

 

 

Les Etats-Unis en ligne de mire

Sous la houlette du cabinet de design Gilles and Boissier, le concept repose sur une décoration élégante : alignements de tables en bois, sobriété des petites briques foncées du mur qui contrastent avec la chaleur des plafonds en bambous et le bar en acier.

 

Un deuxième restaurant est prévu à Londres, en septembre, dans le quartier de Queensway, tandis qu'une ouverture en propre à Dubai est dans les cartons pour l'an prochain. Le business plan inclut aussi un développement en franchises dans les deux à trois prochaines années. Les États-Unis seraient en ligne de mire.

 

ALAN YAU

Fondateur de Cha Cha Moon « Lorsque j'ai vendu Wagamama à la fin des années 90, j'ai toujours pensé que nous pouvions aller plus loin dans le concept du "noodle bar". Je ne voulais pas y revenir aussitôt, mais plutôt penser à une formule plus sophistiquée. Cha Cha Moon est un excellent compromis pour les personnes qui ne souhaitent pas consommer du fast-food, mais qui hésitent à se rendre dans un vrai restaurant. Ce nouveau concept est le résultat de deux ans et demi de travail. »

TENDANCES

Le nouveau concept Cha Cha Moon s'inscrit dans l'engouement général des Britanniques, et des Londoniens en particulier, pour la cuisine asiatique de qualité.

FOCUS

LE PRINCIPE Une cuisine reposant sur des plats chinois traditionnels ou plus classiques adaptés à la clientèle européenne Une tarification simplifiée : tous les plats sont à 3,50 livres (4,40 E) Un design contemporain élaboré par le cabinet français Gilles and Boissier LES CHIFFRES 520 m² de surface 75 salariés (pour le lancement) 128 places à l'intérieur et 25 à l'extérieur 10 livres (12,5 E) de TM 2 M de livres (2,5 M E) de CA prévisionnel en année 1

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

La Grande : concept mixant food market et musique

La Grande : concept mixant food market et musique

  La Grande, ancienne discothèque réhabilitée en « foodcourt », vient tout juste d’ouvrir ses portes. 350m² dédiés à la gastronomie, à l’art et à la[…]

Zoom sur les enseignes de restauration qui intègrent des salariés porteurs de handicap

Analyse

Zoom sur les enseignes de restauration qui intègrent des salariés porteurs de handicap

Le beignet rond délicieusement déjanté

Le beignet rond délicieusement déjanté

Vita Mojo, la chaîne “slim” qui grossit

Vita Mojo, la chaîne “slim” qui grossit

Plus d'articles