Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Catégorie restauration commerciale

La rédaction de Néorestauration


> Présentation de la région
> Les champions primés
> Les entreprises de la région
Les secteurs de la région :
> L'industrie avec L'Usine Nouvelle, Industrie et Technologies, Emballages Magazine
>
La grande consommation avec LSA
> L'assurance avec l'Argus de l'assurance
> Le tourisme avec l'Echo touristique
> La restauration avec Néorestauration

GRAND PRIX

EFFERVESCENCE

EFFERVESCENCE : UNE VITRINE AU BORD DU LAC L'ouverture du restaurant Côté Lac, à l'Espace européen de l'entreprise à Schiltigheim, marque l'entrée du traiteur organisateur de réceptions Effervescence parmi les grands noms de la restauration en Alsace. Créée en 1991, l'enseigne se développait grâce à l'activité de congrès. Depuis 2001, entreprises et particuliers aisés sont les clientèles à conquérir. ?Le CA du traiteur a stagné à 3 M¤ en 2003?, reconnaît Jean-Luc Jaeger, ancien commercial chez Eurest. Karine Klasen, son épouse, a créé pour Côté Lac une ambiance méditerranéenne. Bilan : 1 M¤ de CA en 2003 (TM de 35 ¤). Avec 35 salariés, l'entreprise veut pérenniser sa croissance et fidéliser sa clientèle. L'outil de production flambant neuf, à Schiltigheim, autoriserait avec des équipes étoffées une production deux fois plus élevée.

O. M.



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le GNI, le SNRTC, l’Umih et le GNC travaillent à un rapprochement

Le GNI, le SNRTC, l’Umih et le GNC travaillent à un rapprochement

On les a régulièrement vus ces derniers mois s’exprimer de façon collégiale, et l’on pourrait s’y habituer. Le GNC, le GNI et le SNRTC et l’UMIH annoncent travailler sur un rapprochement en vue[…]

Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Plus d'articles