Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Casino, accélération sur fond de révision

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

, ,
Casino, accélération sur fond de révision

©

Casino Cafétéria s'organise pour prendre un nouveau départ. Au programme : la révision du concept de cafétéria, le reformatage de l'offre Coeur de Blé, l'accélération de R2C et le lancement d'un nouveau concept de restauration à thème.

La page « vente » de la filiale Casino Cafétéria semble tournée. La maison mère n'ayant pas trouvé acquéreur au prix et aux conditions auxquels elle avait prévu de céder son antenne restauration (on avait parlé de 300 ME). Un échec qui aura coûté sa place en novembre dernier au directeur général Daniel Jambon. Une figure du groupe à qui l'on doit notamment le retour à la diversification de Casino Cafétéria à la fin des années 90. D'abord vers la restauration rapide avec la création de Coeur de Blé en 1997. Puis l'ouverture du concept Le Bar en mars 1999 dans les galeries commerciales. Ensuite, ce fut l'incursion dans le monde des plateaux-repas et du traiteur avec le lancement de Repaburo en janvier 2001, rebaptisé Saveurs d'Evénements. Enfin, le groupe, fort de son savoir-faire, s'engageait en restauration collective en lançant sa filiale R2C en janvier 2002 suivie de l'activité distribution automatique avec Time. Résultat : 10 ans plus tard, ces relais de croissance développés sur fonds propres, pèsent pour 22 % dans le CA total de la filiale (337,39 ME) contre 19 % l'année précédente et 16 %, un an plus tôt. Bonne pioche puisqu'à travers ces gisements de valeur, la filiale restauration est parvenue à compenser la perte de vitesse enregistrée par le pôle cafétérias (- 1,17 %). Mieux, avec un taux croissance de plus de 18 %, ses performances ont tiré la croissance générale du groupe l'an passé qui a affiché + 2,57 % de CA.

LES CHANTIERS À VENIR

Peut mieux faire, a-t-on sans doute laissé entendre en haut lieu dans la sphère de Jean-Charles Naouri, le grand patron de la maison mère Casino. Le dossier de cession est dorénavant refermé... jusqu'au prochain épisode. D'ici là, Hervé Percherel, l'ex-bras droit de Daniel Jambon, nommé au poste de pilotage, doit accélérer la cadence et dispose de tous les pouvoirs pour le faire. Il se donne moins de 5 ans pour rééquilibrer ses activités et porter la contribution au CA des activités périphériques à près de 50 % du CA de la filiale restauration. L'homme a pour lui une très bonne connaissance du groupe qu'il a rejoint en 1992. Il peut aussi compter sur un encadrement et des équipes très attachés à la marque avec lesquelles il a fomenté en quelques mois plusieurs mini-révolutions : remise à plat complète du concept de cafétéria, reformatage de Coeur de Blé, lancement pour la fin de l'année d'un nouveau concept de restauration à thème. Mais aussi une accélération de la filiale restauration collective R2C : « Avec[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Le salon Saveurs des Plaisirs Gourmands se tient du 29 novembre au 2 décembre à l’Espace Champerret. Avec 300 exposants présentant des produits aux mille et une saveurs, ce rendez-vous incontournable d’avant les[…]

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Plus d'articles