informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Cap 117 poursuit son développement avec Courtepaille

Publié le

| | |

Alors qu’elle vient tout juste d’inaugurer son restaurant de Romorantin, la filiale hôtellerie/restauration du groupe Deret débute la construction d’une nouvelle Courtepaille à Vierzon.

Le 17 décembre dernier, les portes de Courtepaille de Romorantin se sont ouvertes pour accueillir ses tous premiers clients. Il s’agit du troisième restaurant de l’enseigne géré en franchise par le groupe Deret. Acteur majeur dans les secteurs du transport routier et des métiers de la logistique, en France et à l’international, ce dernier est également très présent dans l’hôtellerie/restauration, via sa filiale Cap 117. En 10 ans, celle-ci s’est affirmée comme une société incontournable sur son marché, exploitant 18 hôtels sous enseigne Accor (Formule 1, Etap Hôtel, Ibis Style et Budget, Novotel et Mercure), soit un peu plus de 1 500 chambres, ainsi que 3 restaurants Courtepaille. Dans un contexte économique pourtant difficile, l’inauguration de Romorantin confirme la pertinence du concept, développé il y a 50 ans par le spécialiste des grillades, dont la capacité à séduire des entrepreneurs ne se dément pas. Et ce n’est pas l’ouverture de la nouvelle Courtepaille du groupe Deret à Vierzon, en milieu d’année prochaine, qui viendra contredire cette affirmation !

Avec 253 restaurants et 15 à 20 ouvertures par an, le secret de la longévité de Courtepaille repose sur un esprit d’entreprise bien ancré. La franchise figure parmi les priorités de la chaîne qui aujourd’hui est à 77% succursaliste. D’ici 3 ans, le réseau Courtepaille devrait atteindre 30%  de franchisés pour un parc de 300 restaurants.


Plus d’information sur la franchise 

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus