Campagne de recrutement au Parc Astérix

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Le Parc Astérix lance aujourd'hui sa campagne de recrutement pour sa saison 2007 : 1 600 postes saisonniers et 150 contrats de professionnalisation sont à pourvoir parmi une cinquantaine de métiers différents (restauration, hôtellerie, accueil, attractions, vente, animation et postes administratifs, régisseurs, comédiens, cascadeurs équestres...)

Pour ce qui concerne les métiers de la restauration et de l'hôtellerie, sont ainsi recherchés des postes de manager, serveur, cuisinier, hôte d'accueil, etc.
Un « saisonnier » au Parc Astérix travaille 35 heures par semaine pour une période de 4 à 6 mois consécutifs. Dès le mois de mai et afin de compléter les équipes existantes, Parc Astérix recrute des profils étudiants et polyvalents disponibles 2 mois consécutifs pour les périodes de forte fréquentation estivale.
Les 1er et 2 février, le parc organise le forum des métiers, un rendez-vous de l'emploi, sur le site même, pour permettre de découvrir le postes proposés,  rencontrer en direct les managers du Parc et déposer sa candidature.
Installé dans l'Oise (à 30 km au nord de Paris) depuis 1989, Parc Astérix est aujourd'hui le 2e parc d'attractions de France. Il  accueille chaque saison près de 1,8 million de visiteurs !

Nous vous recommandons

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Avec un potentiel que ses dirigeants estiment à 500 points de vente en France, l’enseigne développe un modèle qui séduit tout particulièrement la province avec une offre multiple déployée dans des lieux conviviaux.« En province, il...

Quand le snacking fait son grand show

Quand le snacking fait son grand show

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Interview

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Plus d'articles