Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Campagne de communication pour les contrats jeunes

La rédaction de Néorestauration
Le ministère du Travail lance une opération de communication par voies de radio, d'affichage et de dépliants. Objectifs : informer les jeunes et les entreprises sur le dispositif des contrats jeunes.

Près de trois mois après l'adoption de la loi sur les contrats jeunes, le ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité lance une première campagne de communication pour faire connaître aux jeunes visés et aux entreprises, ce dispositif, son contenu et ses modalités d'accès. C'est à partir de ce mercredi 30 octobre, et jusqu'au 15 novembre, que l'on pourra entendre sur plusieurs radios nationales et indépendantes (Fun Radio, Skyrock, France Info, RTL ...) les messages du ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité destinés aux jeunes et aux employeurs (avec des contenus spécifiques pour ces deux publics). Une campagne d'affichage est également prévue dans la même période, dans les réseaux Cinéma Decaux et Twin de France Rail.
Une deuxième vague de messages sera diffusée du 18 novembre au 11 décembre. Outre les radios, ils seront diffusés par des affiches apposées dans 11 500 panneaux insérés dans les cafés-restaurants.
750 000 dépliants en 3 volets sont diffusés dans les mairies et les ANPE. 250 000 d'entre eux sont destinés aux entreprises. Ils seront disponibles dans les directions régionales et départementales de l'emploi, les préfectures, les chambres consulaires, les experts comptables. Ce dépliant sera également adressé à l'ensemble des employeurs concernés.
François Fillon, ministre du Travail, a présenté les objectifs de cette campagne, qui vise à faire connaître des publics concernés un dispositif destiné à insérer dans le monde du travail les jeunes peu ou pas diplômés. Le ministre table sur 18 000 contrats signés à fin 2002, 90 000 en 2003 et 250 000 en 2005.
A mi-octobre, soit environ deux semaines après le lancement du dispositif, 4 800 demandes de contrats émanaient des entreprises. François Fillon n'a pas indiqué quels étaient les principaux secteurs d'activité demandeurs. Il a précisé toutefois que le bâtiment avait montré un vif intérêt et envisageait de mettre en place un tutorat. L'artisanat aurait manifesté aussi son intérêt.

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

La marketplace BtoB des produits de la mer ProcSea lève 6,5 M€

La marketplace BtoB des produits de la mer ProcSea lève 6,5 M€

Avec cette nouvelle levée de fonds, la plateforme veut enrichir son offre produits, ses implantations dans le monde et l’intelligence artificielle pour y arriver… Ou comment accélérer la digitalisation du[…]

15/10/2019 |
Alexandre Alves Pereira en lice pour la finale mondiale S.Pellegrino Young Chef

Alexandre Alves Pereira en lice pour la finale mondiale S.Pellegrino Young Chef

CodeOnLine Food, une plateforme pour toutes les données alimentaires

CodeOnLine Food, une plateforme pour toutes les données alimentaires

Anticafé, l’enseigne de café-working, lève 1,7 M€ pour accélérer son développement

Anticafé, l’enseigne de café-working, lève 1,7 M€ pour accélérer son développement

Plus d'articles