Ça chauffe en terrasses à Paris

AGNÈS DELCOURT
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ça chauffe en terrasses à Paris

Le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie et de la restauration (GNI) proteste contre la décision de la Mairie de Paris qui interdit le chauffage des terrasses fermées.

Pascal Mousset, président du GNI Paris Ile-de-France, ne décolère pas. « Les textes nationaux posent le principe d’une interdiction du chauffage des terrasses, mais ils prévoient aussi la possibilité de chauffer des terrasses à condition qu’elles soient fermées par des écrans rigides et couvertes soit par un toit rigide, soit par un store », explique-t-il.
Il vient de passer à l’offensive en rappelant cette règle à travers un courrier circonstancié. La Mairie de Paris, qui n’a pas encore répondu, aurait, selon Pascal Mousset, annulé un rendez-vous à ce sujet, initialement prévu début novembre.
Le GNI Paris Ile-de-France rappelle que plus de 40% des professionnels parisiens ont engagé des dépenses non négligeables (autour de 5 000 € pour 75% d’entre eux) pour remplir les conditions édictées par les textes nationaux et rendre leurs terrasses totalement étanches.

Décembre 2022.

Nous vous recommandons

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Le concours dédié aux fruits et réservé aux étudiants en pâtisserie propose cette année de les associer à des fleurs et plantes aromatiques.Les candidats ont jusqu’au 3 février pour s’inscrire au concours Fruit de Talent Andros...

17/01/2023 | PâtisserieConcours
Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Uzaje lance Destick pour faciliter le réemploi des bouteilles en verre

Uzaje lance Destick pour faciliter le réemploi des bouteilles en verre

Après le Palais-Royal et la gare Montparnasse, Christophe Adam s’installe à la gare de Lyon

Après le Palais-Royal et la gare Montparnasse, Christophe Adam s’installe à la gare de Lyon

Plus d'articles