C comme CATERING

SABINE DURAND

Sujets relatifs :

, ,
C comme CATERING

© Aureliy - stock.adobe.com

Un horizon plus dégagé pour le catering ? Pas avant 2023 ou 2024, estiment ses opérateurs. Normal, puisque le transport aérien est loin de se redresser (il serait à 30 % de son niveau habituel sur 2020), les touristes loin de revenir (il en manque plus de 40 % par rapport à 2019). Du coup, les membres de l’Amraf, Alliance des métiers de la restauration aérienne et ferroviaire, Newrest, lSG, Servair, dévissent…, et ce d’autant plus qu’ils sont trop gros pour bénéficier des aides de l’État. Le leader français, Servair, annonce de fait un plan d’économies de 170 m € (sur un milliard de chiffre d’affaires), et de possibles réductions des effectifs de 20 à 30 %. De son côté, Fleury Michon voit ses comptes grevés par les résultats de Marfo, le deuxième acteur du catering aérien européen repris en 2019.

Nous vous recommandons

Le meilleur été du hors-foyer depuis 2019, selon NPD Group

Le meilleur été du hors-foyer depuis 2019, selon NPD Group

The NPD Group, qui a récemment fusionné avec IRI, vient de publier un point sur la saison estivale, la meilleure depuis 2019. Par comparaison avec juin et juillet 2021, les visites dans les établissements de RHD ont progressé de +11 % et...

Roadside accélère et se prépare à ouvrir un format drive

Roadside accélère et se prépare à ouvrir un format drive

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

Frichti accélère sur son format Cafet’

Frichti accélère sur son format Cafet’