Buffalo Grill reprend des couleurs

Paul Fedele
Après une année « noire » plombée par la crise de vache folle, le groupe de Christian Picart se félicite d'un bon cru 2001.
Buffalo Grill va t-il réussir à redonner aux consommateurs le goût de la viande ? Le dernier exercice est en tout cas satisfaisant. Après une année 2000 marquée par la crise de l'ESB qui avait vu s'effondrer le résultat net de l'enseigne de près de 67 % (passé de 8, 2 millions d'euros en 1999 à 2,6 millions d'euros) et la trésorerie fondre, de + 2,7 millions d'euros à -10,8 millions d'euros, le groupe se réjouit d'un bon cru 2001. Le volume d'affaires a progressé de 5,1 % à  271,3 millions d'euros avec une forte augmentation sur le quatrième trimestre (+14 %) par rapport à la même période de l'an dernier.
Les 24 ouvertures réalisées en 2001 (dont une en Espagne et une au Portugal) ont permis à Buffalo Grill de respecter son engagement sur 80 ouvertures en 3 ans, promises lors de son entrée en bourse. Elles sont aussi sans conteste l'une des clés de la croissance 2001 puisque les restaurants ne réalisent à périmètre constant qu'une progression 0,17 %. Une donnée que le groupe juge pourtant très satisfaisante compte tenue de la baisse importante de 7,8 % affichée au premier semestre 2001. La reprise est donc bien là, mais encore un peu fragile. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles