Buffalo Grill : la fréquentation se redresse lentement

La rédaction de Néorestauration
Après avoir accusé une baisse de 40 % au début de l'affaire, la courbe de fréquentation des restaurants se redresse lentement, vient de déclarer François Picart,qui a évoqué également l'impact sur les résultats 2002 et les investissements.

La baisse de fréquentation serait actuellement de 35 %, contre 40 % au début de l'affaire, a déclaré François Picart  lors d'une conférence de presse tenue le lundi 13 janvier. Selon le président du directoire du groupe, " la courbe de fréquentation se redresse lentement, et le dernier week-end a été très performant". Toutefois, compte tenu du délai de quelques semaines qui s'écoulera avant que la Justice ne prenne des décisions de fonds sur les poursuites engagées contre les dirigeants, François Picart n'exclut pas que la reprise soit plus lente que lors des crises de la vache folle des années1996 et  2000. La fréquentation avait alors d'emblée chuté de 50 %, avant de reprendre assez rapidement.

François Picart a indiqué par ailleurs que les résultats 2002 seraient impactés par les frais exceptionnels générés par cette affaire et que "des coupes seraient faites dans les investissements". Une douzaine de restaurants ouvrirait ainsi cette année, au lieu de la trentaine initialement prévue.

En clôture de la séance du 13 janvier, l'action Buffalo Grill avait perdu 0,61 % à 9,90 €. Le 14 janvier, elle perdait près de 6 %.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles