Brioche Dorée se met au grattage

Sujets relatifs :

Plus d’un million de cadeaux, dont 5 voyages à New-York sont à gagner du 18 mars au 13 avril 2014, dans les restaurants Brioche Dorée avec l’opération Grattez + pour Gagner +.  Pour fêter l’arrivée du printemps, les restaurants Brioche Dorée offrent à leurs clients un
tout nouveau jeu de grattage qui les place au coeur de l’action. Son principe est inédit : le client a la possibilité de remettre en jeu son cadeau pour en gagner un plus important (Grattez + pour gagner +) mais au risque de tout perdre !
Ce jeu s’adresse aux clients qui commandent un menu Brioche Dorée. Une carte comportant 2 zones de grattage leur est remise. Ils sont invités à gratter la case numéro 1 qui est toujours gagnante. Mais le jeu ne s’arrête pas là. Les joueurs les plus téméraires peuvent
décider de gratter la 2ème case de la carte. Ils conservent alors une chance sur quatre de remporter un cadeau plus important mais ils prennent aussi le risque de tout perdre. Cinq grands gagnants auront la chance de partir faire un voyage exceptionnel à New York.
30 appareils photo, 5 000 mugs et des centaines de milliers de produits Brioche Dorée sont également à gagner.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Monkey Market, le food court de GK Invest, prend position à la Défense

Monkey Market, le food court de GK Invest, prend position à la Défense

Autour de ses trois marques de streetfood asiatique, thaï pour Pitaya et Poke Thaï, indienne pour Anjha, GK Invest bâtit un premier food court asiatique dans le centre commercial Les Quatre-Temps à la Défense. Un prélude à un...

01/07/2022 | Concepts
16ème Léon au format Fish Brasserie

16ème Léon au format Fish Brasserie

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

Plus d'articles