Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Brioche dorée : la nouvelle organisation est en place

La rédaction de Néorestauration
Arrivée d'Alain Béral, départ d'Eric Javelle... La filiale du groupe Le Duff vient de finaliser son organigramme et se fixe un nouveau défi.

Les bouchées doubles. C'est véritablement l'objectif de La Brioche dorée (315 unités, 177 millions d'euros de CA fin 2002) sur les quatre années à venir. Louis Le Duff, président du groupe éponyme, vient en effet de lancer un nouveau défi pour l'enseigne qu'il a créée voici près de 30 ans, à savoir... son doublement.
Un objectif ambitieux qui s'accompagne de la finalisation d'un nouvel organigramme de l'équipe dirigeante, dont certains maillons avaient déjà commencé à se mettre en place il y a plusieurs semaines, avec, notamment, l'arrivée de l'ex-PDG de France Quick, Alain Béral (voir Néorestauration n° 397). Eric Javelle, qui occupait le poste de président de la Brioche dorée, quitte quant à lui la société.
Alain Béral (48 ans) est officiellement nommé directeur général France et Europe de l'enseigne. Sa mission est double. Elle consiste, d'une part, pour La Brioche dorée, à « garantir l'efficacité du concept (...), consolider et développer en France l'activité en succursaliste (...),  piloter le développement de la franchise et des joint-ventures en France et en Europe, avec pour priorité l'Espagne et l'Italie ». Et d'autre part, à « piloter les achats, la logistique et la formation », pour l'ensemble du Groupe Le Duff. Il est assisté d'Eric Grandjean (41 ans), directeur de la franchise Brioche dorée. Après avoir passé huit ans chez Midas et cinq ans chez McDonald's, il remplace à ce poste Charles Aguiton qui a quitté le groupe.
Hors Europe, l'international se décompose en deux branches. L'une coiffant l'Asie et l'Argentine, pilotée en direct par Louis Le Duff avec Michel Barbesolle. Cet ex-Délifrance connaît bien l'Asie mais aussi le groupe, puisqu'il en était déjà le consultant. L'autre concerne l'Amérique du Nord et intègre non seulement Brioche dorée (en gestation sur ce continent) mais aussi la Madeleine et Bridor. Elle est prise en charge par Claude Bergeron - qui travaillait comme conseil du groupe au Canada depuis de nombreuses années - assisté de deux adjoints : Jean-Pierre Lombard comme directeur exécutif et Jean-Pierre Yacinthe comme directeur technique. Ce dernier a travaillé pendant dix ans chez Brioche dorée France et dix ans chez Bridor Canada. Les PDG de La Madeleine et Bridor USA/Canada demeurent respectivement Wallace Doolin et Gérald Pelletier. A noter l'arrivée d'un directeur technique anglophone, André Halston (ex-Champps Entertainment), au sein de la chaîne américaine La Madeleine, acquise fin 2001.    
Rappelons également l'assistance de l'ex-Elior, Jean-Claude Gazier, pour une mission de consultant sur les achats et la logistique de l'ensemble du groupe (voir Néohebdo n°2).
jcschamberger@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles