Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Bpifrance va prêter 400 millions d'euros au secteur

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Bpifrance va prêter 400 millions d'euros au secteur

La banque publique d'investissement Bpifrance a annoncé mercredi qu'elle accompagnerait les investissements des restaurateurs à hauteur de 400 millions d'euros, par le biais de prêts à taux fixe préférentiel et sans garantie. Le prêt restauration permettra d'allouer des sommes comprises entre 40.000 euros et 600.000 euros à un taux fixe préférentiel qui s'établit en juin à 2,14% par an. Le prêt, en cofinancement à hauteur de 50% avec les banques, pourra s'étaler jusqu'à six ans maximum, dont un an de différé d'amortissement en capital, et sera par ailleurs sans garantie ni caution personnelle, une demande forte du secteur.

L'Umih a salué la mise en place de ce dispositif. "Enfin les restaurateurs verront leurs projets facilités, ce qui n'était pas le cas aujourd'hui, et pourront bénéficier de meilleures conditions d'accès au prêt pour financer leurs mises aux normes et leur projet de modernisation", a déclaré Roland Heguy, président confédéral de l'Umih.

Avec AFP.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Les Chefs Euro-Toques France s’engagent pour un élevage de qualité et lance une pétition contre la viande de laboratoire

Les Chefs Euro-Toques France s’engagent pour un élevage de qualité et lance une pétition contre la viande de laboratoire

Le lundi 21 septembre 2020, à l’occasion d’une rencontre régionale entre chefs cuisiniers de la région Auvergne / Rhône-Alpes et acteurs des métiers de la boucherie, organisée à[…]

Organisations professionnelles : laissez-nous travailler

Organisations professionnelles : laissez-nous travailler

Les organisations professionnelles vent debout contre les mesures annoncées par Olivier Véran

Les organisations professionnelles vent debout contre les mesures annoncées par Olivier Véran

Pierre Troisgros s’en est allé

Pierre Troisgros s’en est allé

Plus d'articles