Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Bpifrance va prêter 400 millions d'euros au secteur

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Bpifrance va prêter 400 millions d'euros au secteur

La banque publique d'investissement Bpifrance a annoncé mercredi qu'elle accompagnerait les investissements des restaurateurs à hauteur de 400 millions d'euros, par le biais de prêts à taux fixe préférentiel et sans garantie. Le prêt restauration permettra d'allouer des sommes comprises entre 40.000 euros et 600.000 euros à un taux fixe préférentiel qui s'établit en juin à 2,14% par an. Le prêt, en cofinancement à hauteur de 50% avec les banques, pourra s'étaler jusqu'à six ans maximum, dont un an de différé d'amortissement en capital, et sera par ailleurs sans garantie ni caution personnelle, une demande forte du secteur.

L'Umih a salué la mise en place de ce dispositif. "Enfin les restaurateurs verront leurs projets facilités, ce qui n'était pas le cas aujourd'hui, et pourront bénéficier de meilleures conditions d'accès au prêt pour financer leurs mises aux normes et leur projet de modernisation", a déclaré Roland Heguy, président confédéral de l'Umih.

Avec AFP.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Une carte interactive du bien-manger durant le confinement

Une carte interactive du bien-manger durant le confinement

« La nourriture n’est pas une marchandise, c’est un bien culturel qui relie les hommes et toute la biodiversité du vivant » rappelle joliment le Collège Culinaire de France. Né de[…]

Covid-19 : salariés et employeurs de la branche exonérés des cotisations santé et prévoyance

Covid-19 : salariés et employeurs de la branche exonérés des cotisations santé et prévoyance

Loyers en centre commerciaux : des enseignes de restauration lancent une action commune avec Gouache Avocats

Loyers en centre commerciaux : des enseignes de restauration lancent une action commune avec Gouache Avocats

« Entrer dans une routine de crise serait déjà un premier pas »

« Entrer dans une routine de crise serait déjà un premier pas »

Plus d'articles