Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Boris Eloy, directeur marketing, innovation et communication de Servair

Hélène Suaudeau
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Depuis 2011, Boris Eloy cumule les fonctions de directeur marketing et innovation de la 3e société mondiale de restauration aérienne avec celles de directeur de la communication, qu'il occupait déjà depuis dix ans. Un rôle qui s'inscrit au coeur de la stratégie de Servair.

 

SES COMPÉTENCES

 

Inspirateur et animateur : c'est ainsi que Boris Eloy définit son rôle. « Car l'innovation est l'affaire d'un collectif. » Autre impératif de son

Son parcours

  • 1982 Deug de droit, université de Rouen
  • 1985 Maîtrise de sciences politiques, université Paris II
  • 1985 Maîtrise d'information et de communication de l'Institut français de presse
  • 1984-1986 Journaliste à RFI, à Paris, et à L'Yonne Républicaine, à Sens
  • 1987-1997 Chargé de la communication écrite et publicitaire ; responsable communication interne ; responsable relations presse et communication financière de Sligos, à Paris 1997-2001 Directeur adjoint de la communication de l'Unedic, à Paris
  • 2001 Directeur de la communication de Servair, à Roissy
  • 2011 Directeur marketing, innovation et communication de Servair

 

métier : « Être sans cesse dans la globalisation en travaillant sur le détail. » Rien ne le prédisposait à devenir directeur de l'innovation. Ni sa formation de droit, de sciences politiques, de journalisme et de communication, ni son parcours dans d'autres entreprises. Si ce n'est « une approche marketing de la communication, très proche de l'innovation ». Ses fonctions nécessitent de nombreuses qualités : curiosité, esprit de synthèse, capacité de projection, pouvoir de conviction, diplomatie... Et s'il lui fallait donner des conseils, ce serait de ne pas mélanger innovation et créativité, de ne pas confondre mode et innovation, et de toujours s'interroger sur l'apport de l'innovation à l'entreprise.

 

SON MÉTIER

 

Environ deux ans après la création de sa nouvelle fonction au sein de la société Servair (groupe Air France), à Roissy, Boris Eloy peut s'enorgueillir de nombreuses réalisations. Membre du comité exécutif et participant à la stratégie de diversification de l'entreprise, il avait déjà initié certaines actions pour promouvoir le savoir-faire et l'identité culinaire de Servair. La naissance de la fonction de corporate chef, porte-parole et référent cuisine de l'entreprise, avec lequel il forme un véritable binôme, en est un exemple. Autre initiative à son actif, en synergie avec le corporate chef Michel Quissac et le directeur commercial : la création du Studio culinaire Servair. « Cette assemblée d'experts et de chefs étoilés décode les tendances alimentaires et les met en perspective avec les besoins des passagers. » Objectif : une innovation tendancielle propre à satisfaire la clientèle des compagnies aériennes. Car Boris Eloy entend « inscrire l'innovation comme un processus stratégique du fonctionnement de l'entreprise ».

En 2012, il a constitué un comité innovation, qui réunit le marketing, le corporate chef, les chefs exécutifs de la cuisine R et D, la direction des achats, les commerciaux et la direction des méthodes. « Mon rôle consiste à animer, gérer les interactions, limiter les frictions, arbitrer les enjeux parfois contradictoires des acteurs de l'innovation. » Avec l'équipe marketing, qu'il supervise, il a mis en place une politique de veille et d'études et élaboré des cahiers de tendances inédits. La négociation avec les chefs étoilés pour la signature des menus de compagnies aériennes est aussi de son ressort, comme l'animation de la filière cuisine en liaison avec chaque service.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Osamu Tsukamoto remporte les 11èmes championnats du monde du Pâté-croûte

Osamu Tsukamoto remporte les 11èmes championnats du monde du Pâté-croûte

Deux ans après Chikara Yoshitomi, de l’Ambroisie***, c’est Osamu Tsukamoto, du Cerulean Tower Tokyu Hotel à Tokyo, qui a remporté ce mardi la 11ème édition du championnat du monde du[…]

05/12/2019 | Concours
Indémodable pizza, en Italie comme en France

Indémodable pizza, en Italie comme en France

Décès d’André Daguin, l’homme de l’union

Décès d’André Daguin, l’homme de l’union

La Grande Tablée 2019 approche !

La Grande Tablée 2019 approche !

Plus d'articles