Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Bonne Journée fait la lumière sur l'éclairage

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

,
Bonne Journée fait la lumière sur l'éclairage

©

La nouvelle identité de Bonne Journée, conçue par Market Value pour SSP, a offert une place majeure à l'éclairage. Objectif : scénariser le point de vente. Coup de projecteur !

Bien éclairer, pour bien vendre ! La devise n'a rien de nouveau dans le monde du commerce et des grandes chaînes de magasins. Celles-ci ont pris la mesure du rôle fondamental joué par l'éclairage. Notamment dans la stimulation de l'acte d'achat par la valorisation du produit. En revanche, en restauration, la prise en compte réelle de la lumière comme outil d'architecture et de scénarisation commence à peine à trouver un écho auprès des maîtres d'ouvrage. Evidemment, l'approche du sujet est différente, que l'on soit en restauration traditionnelle ou en rapide. Mais le sujet mérite réflexion à l'heure où les consommateurs ne regardent plus seulement l'assiette, mais s'intéressent aussi au décor et à l'ambiance d'un lieu. Fooding oblige ! Même approche dans la vente à emporter, où le regard doit être capté dès le premier coup d'oeil pour susciter l'impulsion.

Aussi, la grande variété des matériels d'éclairage, lampes, luminaires et systèmes de commandes et de contrôles offre dorénavant, dans des fourchettes économiques maîtrisables, de vrais moyens de mise en scène lumineuse pour travailler sur un merchandising pointu. Une raison de plus pour ne pas traiter ce poste à la légère. En la matière, la démarche adoptée par SSP, filiale de Compass Group, pour son nouveau concept de points de vente Bonne Journée, a valeur d'exemple.

Créer une rupture

Présente depuis 14 ans dans les transports urbains surtout parisiens, l'enseigne de vente à emporter de sandwichs et de viennoiseries (18 ME de CA pour 55 unités), s'est cherché une nouvelle jeunesse. La question posée était simple : comment, à partir d'un chiffre d'affaires tout à fait raisonnable, Bonne Journée pouvait optimiser l'activité des points de vente réalisée aux deux tiers sur les flux pendulaires du matin et à midi ? « En rendant nettement plus visible cette enseigne "souterraine" sans doute trop intégrée à son environnement », indique son directeur, Ludovic Agniery. Mais surtout en apportant une réponse au créneau de l'après-midi largement sous-exploité.

La solution apportée par Market Value, spécialisée dans l'élaboration et le développement de concepts de distribution et de restauration, au niveau graphique et architectural, de concert avec la direction Projets et Travaux de SSP animée par Bertrand Billaudel, a consisté à créer un concept évolutif. En s'appuyant sur une étude réalisée par le groupe auprès de sa clientèle, l'équipe a décrypté des attentes fortes des consommateurs en matière d'hygiène, de transparence, de variété de l'offre. La réflexion a abouti non seulement à imaginer un nouveau territoire de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

PÂTES POUR GOURMETS

PÂTES POUR GOURMETS

01/05/2007 | Cuisine
SANDWICH À LA CARTE

SANDWICH À LA CARTE

PRÊTE À TARTINER

PRÊTE À TARTINER

Auxerre adopte la démarche QualiEnfant

Auxerre adopte la démarche QualiEnfant

Plus d'articles