Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Bolk met sa cantine robotisée en commercialisation

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

, ,
Bolk met sa cantine robotisée en commercialisation

© Marc Petit

Top départ pour  Bolk. Créée en 2020 par Nicolas Jeanne, la start-up et sa cantine robotisée, sur 2m² d’encombrement au sol, lance l’industrialisation et le déploiement commercial de son offre, forte d’un premier tour de table de 4 millions d’euros, réalisé auprès de fonds (Kima Ventures) et business angels (Pierre Kosciusko-Morizet et Christophe Courtin), de fondateurs d'enseignes de la food (Anthony Bourbon, Matthieu Vincent, Thomas Battistini, Adrien Verhack), et de personnalités du sport (Léo Dubois et Mathias Pogba). Un premier financement qui a permis la fabrication et le test de plusieurs prototypes d’un robot confectionneur de repas, auprès des collaborateurs d’un panel de grandes entreprises installées en Île-de-France.

Sur moins de 2 m2 au sol et avec une simple prise électrique, un robot Bolk peut fabriquer jusqu’à 60 repas par heure, en totale autonomie, en créant jusqu’à 300 compositions personnalisées, froides ou à réchauffer, salées ou sucrées. Avec, dès à présent, une feuille de route qui table, pour 2022, sur la production et la mise en service d’une quarantaine de robots en Île-de-France, et dans d’autres régions. Bolk souhaite, dans un premier temps, proposer son robot en entreprise et s’intéresse aussi aux lieux de passage.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

  À peine six mois après sa création, Seafood Reboot annonce une levée de fonds de plus de 3,2 millions d’euros menée par Demeter Investment Managers, accompagné par le collectif[…]

11/05/2022 | Foodtech
Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Interviews

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Interviews

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Foodles nomme Aurélien Antoine, Responsable RSE

Foodles nomme Aurélien Antoine, Responsable RSE

Plus d'articles