informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Bioburger, la qualité bon marché

Publié le par

| |

Bioburger, la qualité bon marché

Le concept réussit le pari d'allier hamburger et bio sans jouer l'élitisme. Avec l'objectif de séduire des clients adeptes des produits issus de l'agriculture biologique, mais aussi les amateurs de burgers qualitatifs à prix raisonnable.

La tendance

  • Concilier le fast-food, le bio et un bon rapport qualité-prix

 

Pari audacieux que celui de proposer des burgers bio ! Louis Frack et Anthony Darré, les fondateurs de Bioburger, ont inauguré, le 9 septembre dernier, leur deuxième établissement au 10, rue de la Victoire (Paris 9e). La preuve qu'il existe bel et bien une attente en matière de fast-food et de produits 100% bio. Même si, pour certains, ce mariage peut sembler paradoxal. Le succès remporté par le premier restaurant, installé dans le passage Choiseul (Paris 2e), les a naturellement conduits à se lancer dans le développement de l'enseigne. À la carte, une gamme de hamburgers (cheeseburger, pepperburger, baconburger, BBQburger...), ainsi qu'une version « veggie » réalisée avec un steak de tofu à la provençale, des accompagnements (frites, salades), des desserts et des boissons (limonade, bière, jus de fruits...). Le tout à un prix abordable.

 

Pas de décor « branché »

 

Les principes

  • Des ingrédients (pain, farine...) issus de l'agriculture biologique et locale
  • Des desserts maison préparés sur place par un pâtissier
  • Une gamme de burgers en version « veggie »
Tous les produits sont réalisés à partir d'ingrédients bio et locaux. « Le fromage provient directement d'une ferme de Bazougers (en Mayenne), les pains sont livrés chaque jour par un boulanger du quartier, les frites sont épluchées, découpées et précuites par les cuisiniers tous les matins... », précise Louis Frack. Les desserts sont préparés sur place par le pâtissier.

Les chiffres

  • 11 € de ticket moyen (formule à 10,50 €)
  • 54 places assises - 70 m² de superficie - 450 000 € d'investissement
  • 645 000 € de chiffre d'affaires visé
L'objectif était de créer une atmosphère cosy et agréable, avec un refus du décor « élitiste ou branché ». Le mur est en béton lisse et en briques, les tables sont en bois issu de forêts gérées durablement, et les chaises des années 70 chinées apportent des notes de couleurs au restaurant, qui dispose d'une superficie de 70 m² et d'une capacité de 54 places assises.

 

Une vitrine écoresponsable

 

Les fondateurs avaient une idée en tête : ouvrir le restaurant à des clients adeptes du bio, mais aussi aux amateurs de burgers de qualité. Le restaurant met un point d'honneur à pousser sa démarche écoresponsable en proposant le tri sélectif, des emballages biodégradables, recyclés ou recyclables, et en utilisant des produits d'entretien écolabellisés. Il s'agit, pour l'enseigne, d'une véritable vitrine. Louis Frack ne cache pas son souhait de développer Bioburger. En propre ou en franchise ? L'avenir le dira, il est encore trop tôt pour l'annoncer !

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

26 septembre 2019

La RHD à l’heure du Healthy

Paris

05 décembre 2019

CONGRÈS RHD

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus