informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Bernard Leprince reçoit les insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite

Publié le par

| |

Bernard Leprince Chef des chefs du groupe Frères Blanc vient de recevoir les insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite des mains de Michel Roth, chef des cuisines du Ritz à Paris, au cours d'une cérémonie à la Maison du Danemark sur les Champs-Elysées, en présence de Frédéric Hoepffner, président du directoire du groupe Frères Blanc, de sa famille et de nombreux amis. « Tous les grands hommes de la restauration que j'ai croisés m'ont permis d'avancer pour chercher à porter toujours plus haut, toujours plus loin, l'art de la cuisine. Un parcours que je n'ai pas fait seul. L'action c'est aussi le travail en équipe, l'amitié, la formation des jeunes, la transmission de notre savoir-faire »

Avant la remise de l'insigne au nom du président de la République, Michel Roth a rappelé toutes les étapes de la carrière de Bernard Leprince, depuis son « opulent cocon normand » jusqu'à son accession à la tête du groupe Frères Blanc, en passant par un tour de France sur les pas des mythiques compagnons pour « se remettre en cause, prendre des risques, se secouer, pour devenir un vrai maître ».

Depuis septembre 2003, Bernard Leprince, 48 ans, conduit la restauration du groupe Frères Blanc. Il oriente et forme les 26 chefs cuisiniers et 450 cuisiniers du groupe. A ce titre, il a en charge le choix des produits, la conception des plats et des cartes. « Pour cela, je fais la cuisine chaque jour dans un établissement de mon choix. Tout est fait maison chez nous et il n'y a pas de cuisine d'assemblage ! Les achats sont propres à chaque établissement et se font à près de 80 % à Rungis, notre terroir aux portes de Paris. »

Originaire de Cherbourg, « terre de labourage, pâturage et mareyage », Bernard Leprince est entré à 15 ans en apprentissage dans des restaurants de la région (le Landemer à Urville Nacqueville, le Cotentin à Cherbourg), il a la chance d'être formé par « deux chefs fabuleux », l'un est passé chez Ledoyen à Paris, l'autre vient du Savoy à Londres.  Après une brève expérience dans la restauration collective, un séjour dans plusieurs pays d'Afrique du Nord, au service du roi du Maroc et du président algérien, une petite escale en Corse du Sud (au restaurant La Caravelle à Sainte Lucie de Moriani), il revient en France. Il retrouve dans un premier temps sa Normandie natale. A Cherbourg, il contribue à la création de La Marmite en 1986. Il y exerce jusqu'en 1992 comme maître d'apprentissage. A Barneville-Carteret, il devient chef directeur de l'hôtel-restaurant Angleterre.  A l'automne de 1994, il décide de largueur et amarres et met le cap sur Paris, où de grandes maisons lui ouvrent leur porte : la Tour d'Argent (il est second de Manuel Martinez), le Fouquet's (de mai 1996 à avril 1999), Prunier Traktir (de mai 1999 à avril 2002).  En 2001, il crée la société de consulting internationale Leprince Conseil, fait un passage à la direction des cuisines d'un superbe établissement de la Côte d'Azur, les Roches à Aiguebelle Plage Le Lavandou, avant de rejoindre le groupe Frères Blanc.

Au fil de son parcours, il décroche les plus prestigieuses récompenses de la profession dont le Prix Taittinger en 1995 et le titre de Meilleur Ouvrier de France en 1996.
François Adamski, Guy Legay, Bernard Leprince, Michel Roth, Frédéric Hoepffner et Christian Le Squer
François Adamski, Guy Legay, Bernard Leprince, Michel Roth, Frédéric Hoepffner et Christian Le Squer (photo © Christian Ducasse)

Donnez votre avis

 
Les Appels d’offres Marchés online
Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus