Bénéfices en trompe-l’œil pour Sol Melia

La rédaction de Néorestauration

Le premier groupe hôtelier espagnol Sol Melia a enregistré une hausse de 813 % de son bénéfice net part  du groupe en 2003, passant de 4,2 M€ à 38,1 M€. A regarder d’un plus près le compte de résultat, cette spectaculaire progression s’explique surtout par le niveau des résultats exceptionnels de 12,1 M€ dont 11,3 millions proviennent de la vente d’un hôtel du groupe pour un montant de 16,8 M€. Sur cette période, l’excédent brut d’exploitation (EBITDA) a diminué de 4,7 % à 222,3 M€, tandis que le résultat d’exploitation (EBIT) a perdu 13,3 % à 110,5 M€. Dans son communiqué remis aux autorités boursières espagnoles, le groupe a qualifié ce résultat de « positif » tout en soulignant le rôle négatif de l’appréciation de l’euro. A taux constant, l’excédent brut d’exploitation aurait progressé de 4,5 %.
pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD