Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

B&B DÉVOILE SON PROJET DE BOUTIQUE

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

B&B DÉVOILE SON PROJET DE BOUTIQUE

© DR

Au premier trimestre 2006, la chaîne d'hôtellerie économique va entamer le déploiement de son nouveau concept de restauration automatique et de distributeurs multiproduits, B&B Shop, sur son parc de 120 établissements.

Jusque-là, l'hôtellerie économique d'entrée de gamme était restée prudente, voire timorée sur son offre alimentaire en dehors du petit déjeuner. Excepté Formule 1 en cours de test d'un concept de restauration automatique avec Fleury Michon, peu d'avancées majeures sont identifiées ces dernières années. « Mais nos consommateurs ont changé et nous avons été amenés à nous interroger sur la manière de répondre avec justesse à leurs aspirations dans le cadre d'un accueil hôtelier une étoile optimisé. Le futur de notre métier ne passe plus seulement par l'hébergement mais par le service au sens large du terme. On viendra pour la globalité d'un produit, pour ses services et pour son prix, explique Hubert Brizac, directeur du réseau B&B. Le client de demain achètera malin, zappera plus volontiers entre les catégories d'établissements suivant ses besoins du moment. »

La chaîne, qui vient d'être rachetée par le fonds d'investissement Eurazéo, a donc pris le parti, dès le premier trimestre 2006, de retirer de ses hôtels les trois machines de distribution de boissons et de plats cuisinés traiteurs à réchauffer au micro-ondes, pour leur substituer un concept global de boutique multiservice et moderne :[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Un an après le Mondial, la gastronomie allemande a dû réapprendre à vivre sans l'événementiel. Un retour à la normale d'autant plus cruel que, dès le 1er janvier, un nouveau couperet tombait : une hausse de 3 points de la TVA, sans compter que[…]

01/05/2008 |
Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Un marché en proie à une crise structurelle

Un marché en proie à une crise structurelle

Une dynamique précaire

Une dynamique précaire

Plus d'articles