Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Axel Le Pomelec, président et cofondateur de Crêp'eat : « La crêpe correspond bien à la clientèle des centres commerciaux »

FLORENT BEURDELEY

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En lançant Crêp'eat, en 2011, Axel Le Pomelec, président de l'enseigne, et son acolyte Tristan Poussard ont eu l'idée d'investir un créneau sur lequel aucune chaîne ne s'était aventurée : la crêpe. Et surtout, la crêpe de qualité. La recette pour ne pas se gaufrer ?

En quoi consiste votre concept ?

L'idée de base est de proposer des galettes et des crêpes bretonnes préparées à la demande devant le client. La qualité est notre fer de lance. La farine que nous utilisons provient d'un moulin dans le Morbihan. Nous souhaitons reproduire la même qualité que celle que l'on peut trouver en Bretagne. Avec une promesse au client : avoir une crêpe servie en moins de deux minutes pour moins de 10 €. À ce titre, notre premier menu est vendu 7,90 €, avec une bolée de cidre, sachant que notre ticket moyen est d'environ 9 €.

 

Comment vous est venue l'idée de créer Crêp'eat ?

Nous sommes partis d'un constat simple : les crêpes en restauration rapide sont souvent décevantes. Il fallait mettre de la qualité dans le produit.

 

Du coup, vous testez le concept...

Nous avons mis le concept à l'essai pendant trois mois, en 2011, dans le centre commercial espace Anjou, à Angers. L'expérience s'est révélée concluante. Nous avons donc ouvert notre premier point de vente, à Chambourcy, en octobre 2011, sur 70 m2. Parallèlement, nous avons participé à différents concours d'entrepreneurs, comme le concours Unibail, où nous avons été finalistes.

 

Quelle est votre stratégie de développement ?

Nous sommes convaincus du potentiel des centres commerciaux recevant plus de 4 millions de visiteurs par an pour notre concept. L'intérêt de la crêpe, par rapport au sushi, par exemple, c'est qu'on peut la manger à n'importe quelle heure. Du coup, elle correspond parfaitement à la population captive des centres commerciaux. Qui plus est, elle sent bon, donc elle attire. Nous diversifions également notre offre, avec des gaufres, des glaces et du kouign-amann. Et nous avons étoffé notre gamme de salades. En 2012, nos deux unités, situées à Chambourcy (78) et à Rouen Saint- Sever (76), affichent chacune un chiffre d'affaires de 450 000 € et disposent de trois employés. Nous ouvrons à Dijon (21) et à Claye-Souilly (77) en novembre, le tout en propre.

 

Quid de la franchise ?

Avec Tristan Poussard, qui est directeur général de l'enseigne, d'origine auvergnate, nous avons voulu asseoir notre concept avant de nous développer en franchise. Maintenant que nous avons quatre boutiques en propre, nous avons effectivement signé notre premier franchisé, en juillet dernier. Il ouvrira à Villeneuve-d'Ascq (59) au premier trimestre 2014. Notre objectif est d'ouvrir quatre franchises à fin 2014, tout en poursuivant notre développement en propre. Nous avons signé pour un point de vente en propre l'an prochain à Angers.

 

Quel est le profil du franchisé Crêp'eat ?

Nous recherchons des mecs sympas et intelligents ! (rires). Il faut 20 000 € pour le droit d'entrée, et les royalties se montent à 5%. Nous avons beaucoup de candidats, alors nous prenons vraiment notre temps pour étudier chaque dossier. Nous ne voulons prendre aucun risque avec nos franchisés.

 

Un projet de franchise, consulter toutes nos fiches franchises

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

ANIA: Les entreprises alimentaires fournisseurs de la RHD ne passeront pas de bonnes fêtes !

ANIA: Les entreprises alimentaires fournisseurs de la RHD ne passeront pas de bonnes fêtes !

 Mardi 17 novembre, le Président de la République a annoncé la possible réouverture des cafés, hôtels, restaurants le 20 janvier 2021. Sept nouvelles semaines à attendre pour toute une[…]

Class’croute lance C'frais son frigo connecté

Class’croute lance C'frais son frigo connecté

B comme BRSA... L'abécédaire Néo 2020

B comme BRSA... L'abécédaire Néo 2020

B comme BOULANGER ... L'abécédaire Néo 2020

B comme BOULANGER ... L'abécédaire Néo 2020

Plus d'articles