Avenance responsabilise les enfants de Bussy-Saint-Georges

Isabel Soubelet
Depuis septembre 2004, les enfants de l'école maternelle et de l'école primaire de Bussy-Saint-Georges ont rendez-vous le temps du repas avec les selfs mis en place par Avenance.
Tous les jours, trois cents repas sont servis aux enfants de maternelle et de primaire de l'école Jules Verne à Bussy-Saint-Georges (77). Depuis septembre 2004, Avenance Enseignement (Elior) a installé ses deux concepts phares pour les jeunes enfants, à savoir le Self qui fait grandir et le Restaurant des tout-petits. Une démarche qui repose sur un principe évolutif et qui permet aux enfants d'acquérir des connaissances et des réflexes sur l'équilibre alimentaire, la prise du repas et tout simplement le plaisir de manger. Et ça marche.

Niveau sonore élevé, salles décorées, mobilier coloré, adapté et conçu pour les différentes tranches d'âge, en visite sur site, les enfants mangent. Il est vrai qu'ils sont loin d'être lâchés dans la nature. Tout est organisé. Premier rendez-vous avec les classes de maternelle. Les enfants entrent par groupe de huit, ils s'arrêtent à la Table des curieux. Tout au long de l'année, ils y découvrent les groupes d'aliments (15 au total) et chaque jour ils se familiarisent avec l'un d'entre eux : toucher, goût, odeur... Une façon de donner les premiers repères alimentaires. Ce jour-là, les fraises, de la famille des fruits rouges, ont remporté un franc succès. Puis ils prennent leur plateau, se servent pour l'entrée, le fromage et le dessert, le plat principal, lui, est servi à table. Tout est fait pour leur faciliter la tâche, le poids et la forme du plateau ainsi que la circulation sur le site. Bien sûr, ils sont encadrés par les dames de service qui ont suivi, sur la base du volontariat, une formation interne d'hôtesse pour enfants. Une démarche qui valorise souvent le personnel de service et qui demande un certain sens de la pédagogie et du contact avec les enfants.

Aujourd'hui, Avenance a implanté 72 Restaurant des tout-petits (concept créé en 2003) et 270 Self qui fait grandir (créé en 1998). Le premier évolue tout au long de l'année en fonction des progrès des enfants et donne suite tout naturellement au second. Un choix suivi à l'école Jules Verne.
« C'est un parcours responsabilisant où tout a été pensé pour les enfants. Ils apprennent à respecter un certain ordre des choses. Et pour les plus grands, le double choix est piloté afin de toujours garantir l'équilibre global du repas », souligne Caroline Dubilly, directrice marketing d'Avenance. Au self, les 6-10 ans choisissent entrée, fromage et dessert et viennent prendre au meuble chaud leur plat avec l'accompagnement. Au menu, carottes râpées ou salade de tomates, flan ou yaourt, gaufre ou gâteau, poulet et haricots verts. Sans aucun doute, tout cela se mange fort bien. Et avec plaisir. Cette démarche demande une réelle volonté de la commune et une implication des équipes afin de passer le temps nécessaire à l'apprentissage du repas. Et tout simplement du "bien manger".      

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles