Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Au Crocodile se met à la portée des enfants

Olivier Mirguet (à Strasbourg)

Sujets relatifs :

Vendre. Inspiré par le récent long-métrage de Walt Disney, Emile Jung a thématisé la carte du restaurant strasbourgeois pour plaire aux jeunes clients de moins de 12 ans.

Emile Jung est coutumier des menus thématiques. Depuis 1997, le chef strasbourgeois du restaurant Au Crocodile a décliné à sa carte des compositions inspirées de sujets littéraires (Jules Verne, Victor Hugo) et musicaux (Mozart). Il s'est aussi inscrit dans le rythme de l'actualité, avec le menu TGV disponible depuis juin dernier. L'idée d'un menu enfant en quatre plats n'était pas nouvelle : Au Crocodile la pratique sur des portions réduites d'une sélection de plats de saison vendues 22 E. L'inspiration d'un dessin animé constitue, en revanche, une première. « L'idée vient de mon chef second Laurent Huguet, qui a vu le film Ratatouille l'été dernier avec sa petite fille, explique simplement Emile Jung. Nous cherchons tous deux à rester en phase avec les gens qui passent devant le restaurant. Ce menu enfant apporte de l'émerveillement, sa présentation est ludique. »

Laurent Huguet a élaboré le menu début septembre, cinq semaines après la sortie française du long-métrage des studios d'animation Pixar et de Walt Disney. La période estivale ne se prêtait pas au lancement d'une nouvelle formule, ralentie par les vacances du Crocodile. « Ce film est un hommage émerveillé aux cuisiniers. J'ai composé les quatre plats comme si j'avais à table ma propre fille de 4 ans et demi et ses copines, explique Laurent Huguet. Tout notre environnement est présent dans Ratatouille, du chef au critique gastronomique délicieusement méchant. L'image du petit rat en cuisine nous a plu, d'autant qu'elle n'était jamais associée à une question d'hygiène dégoûtante. » Concernant l'image du personnage de Ratatouille, Laurent Huguet reconnaît que « la question des droits s'est posée », mais ajoute que « le menu ne copie en rien les recettes inventées par les petits personnages du dessin animé ». Le visuel du menu se garde de reproduire une figurine dessinée par les studios américains[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Lorsque la campagne s'invite à l'école

Lorsque la campagne s'invite à l'école

La restauration municipale de Saint-Jean-de-Braye (45) a organisé pour les élèves de l'école Paul-Langevin une animation pédagogique sur le thème de la campagne.« Il faudrait construire les villes à la campagne. » Une fois n'est pas coutume,[…]

01/05/2008 | Animer
Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Le smoothie vitamine l'offre boissons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

Le restaurant du futur décode le consommateur de demain

Le restaurant du futur décode le consommateur de demain

Plus d'articles