Aprifel ouvre la cuisine fraîch'attitude

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

,
C'est le 2 octobre que tous les amateurs vont pouvoir s'initier aux techniques de découpe et de préparation des fruits et légumes frais dans le nouvel espace parisien d'Aprifel.
Harmonie de couleurs « pétantes », bleu, vert, rose, mobilier sobre (métal gris) et ambiance zen... C'est dans ce décor que va ouvrir, le 2 octobre prochain, le tout nouvel espace au design signé par Matali Crasset (le Hi Hôtel à Nice où est installé un restaurant bio dont la carte a été confiée à Alain Alexanian) initié par Aprifel. Cette cuisine fraîche'attitude est en fait le premier espace de formation et de création culinaire autour des fruits et légumes frais. « Un lieu unique en Europe, et qui a de multiples objectifs », précise Laurent Damiens, directeur d'Aprifel. En effet, en juin 2005, une étude Sofres révélait que 98 % des Français déclaraient qu'il était nécessaire de manger davantage de fruits et légumes pour sa santé, et plus de 65 % d'entre eux savaient qu'il fallait en manger entre 5 et 10 par jour. Mais dans la pratique, les comportements ont du mal à changer puisque la consommation de fruits et légumes est globalement stable depuis 4 ans, voire tendrait à baisser en 2005 (62 %, Sécodip 2005). Partant du constat que les fruits et légumes bénéficient d'une bonne image mais ne sont pas suffisamment consommés, il est important de donner des astuces et des conseils pratiques pour les cuisiner. Le projet est donc très ambitieux et multiple.

Tout d'abord, observer grâce à des caméras différentes cibles de population afin de redéfinir une pédagogie de la cuisine groupe par groupe. Dans un premier temps, quatre cibles vont être analysées : les jeunes de 18-19 ans, étudiants, qui n'habitent plus chez leurs parents ; les jeunes de 18-20 ans actifs ; les femmes enceintes ; les jeunes mamans qui ont des enfants en bas âge (autour de 6 mois). Ces cours d'observation, d'une durée de 2h30 à 3h, seront ensuite analysés. Les premiers résultats sont attendus pour septembre 2007. Seul reproche, l'échantillon sera très francilien, un élément qui risque de fausser quelque peu les résultats. Dans un deuxième temps, les éléments observés pourront donner lieu à la création de fiches thématiques distribuées auprès du grand public. Troisièmement, un des buts est de créer de nouvelles recettes avec les chefs présents, animateurs des ateliers, de les nommer, les identifier et de déterminer des référents. Et, dernier, point, devenir un centre professionnalisant en proposant des sessions d'une demi-journée à 4 jours sur des techniques particulières, aussi bien pour les professionnels de la restauration commerciale que ceux de la restauration collective. Une action qui débutera en janvier 2007. « Il est important de sortir de la cuisine d'assemblage pure et dure. Il est nécessaire de développer des techniques simples avec des produits frais », explique Laurent Damiens. Ouvert toute l'année, le centre situé dans le 10e arrondissement à Paris, est bien disponible pour les écoles. Dans un premier temps, les classes du CP au CM2 des environs, pourront participer à des ateliers adaptés sur la base, bien sûr, du volontariat et de la demande des établissements scolaires. intéressés. « Inscrire pleinement les fruits et légumes dans les habitudes des consommateurs et dédramatiser l'acte culinaire en s'inscrivant dans la modernité ». Un défi d'envergure !  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Yoobic rachète la plateforme Heystan

Yoobic rachète la plateforme Heystan

Yoobic, spécialiste des plate-formes de travail digitales, se positionne un peu plus sur la restauration. La société, qui accompagne les équipes terrain de plus de 200 clients à travers le monde - dont Lidl, Monoprix, Fnac-Darty,...

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

 Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Areas recrute pour la restauration au Center Parcs Le Bois aux Daims (86)

Furahaa: 1er groupe de restauration inclusive et végétale dirigé par des personnes sourdes

Furahaa: 1er groupe de restauration inclusive et végétale dirigé par des personnes sourdes

Plus d'articles