Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Apprentissage : l’Umih réagit

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Apprentissage : l’Umih réagit

Le projet de décret visant à réintégrer les apprentis dans le calcul des effectifs de l’entreprise est, pour l’UMIH, inacceptable et incompréhensible.

Pour l'UMIH :"Compter les apprentis mettra un coup d’arrêt brutal et inévitable au développement de l’apprentissage, pourtant voie royale pour l’accès à l’emploi des jeunes dans notre secteur. Cette mesure, si elle devait entrer en application, serait en contradiction totale avec les messages du Gouvernement en faveur du développement de l’apprentissage, notamment après l’annonce par la Ministre du travail, Myriam El Khomri, d’une concertation en faveur de l'insertion professionnelle des jeunes".

 

Selon l'union professionnelle, cette disposition apporterait plus de rigidité et de contraintes aux entreprises qui aspirent qu’à une chose : travailler sereinement et assouplir la réglementation.

 

« C’est un coup porté à l’emploi et au développement de l’apprentissage que nous ne pourrons accepter. Il en va de la survie de nos entreprises. Nos gouvernants ne peuvent pas clamer haut et fort soutenir le développement de l’apprentissage et laisser passer une telle mesure. Ou alors, ce serait le signe de l’incompréhension totale de la réalité de la vie d’un chef d’entreprise » , déclare Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH.

 

Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, près de 35 000 apprentis intègrent, chaque année, les 220 000 entreprises du secteur.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Mourchevel, une station éphémère au sommet du Mont Valérien

Mourchevel, une station éphémère au sommet du Mont Valérien

C’est à Suresnes, au sommet du Mont Valérien, à 162m d’altitude, que s’installe du 6 décembre au 1er mars 2020 le nouveau restaurant éphémère Mourchevel. Une initiative des[…]

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

19ème édition "Novembre, le mois des Produits Tripiers"

19ème édition "Novembre, le mois des Produits Tripiers"

Paris célèbre la 1ere édition de la World Pasta day

Paris célèbre la 1ere édition de la World Pasta day

Plus d'articles