Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

API Restauration en plein essor

Patricia Cecconello
La société de restauration collective a augmenté son chiffre d'affaires de 19,5% sur l'exercice 2001-2002 à 92,5 M€. Elle a par ailleurs signé plus de 80 nouveaux contrats cet automne.

API Restauration, dont le siège social, est situé à Mons-en-Baroeul (59), affiche une activité particulièrement dynamique. La société a  été reconduite sur 18 contrats, remportés par appel d'offres et a remporté plus de 80 nouveaux marchés.

Parmi ses nouveaux clients, figurent, en restauration d'entreprise, le restaurant inter-entreprise d'Euralille (450 repas/jour), le spécialiste de la téléphonie Thales (200 repas/jour) à Marcq-en-Baroeul, l'entreprise belge Arso Wijjins à Nivelle (150 repas/jours).

Dans le secteur de la restauration scolaire, elle compte désormais parmi ses clients les municipalités d'Halluin (Nord) soit 1 600 repas/jour, de Creil (Oise)  avec 1100 repas/jour, de Méry-sur-Oise (Val d'Oise) avec 580 repas/jour, d'Hazebrouck (Nord)avec 1000 repas/jour, ainsi que les établissements Sainte-Anne de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe) avec 900 repas/jour et de Montesson (Yvelines) avec 730 repas/jour, l'AFPA de Stains (Seine Saint Denis) avec 380 couverts/jours, et l'école Sainte-Ursule à Namur (Belgique) avec 160 couverts/jour.

En restauration hospitalière, Api Restauration a remporté l'appel d'offres du Centre hospitalier du Belvédère à Mont Saint-Aignan (Seine Maritime) avec 260 repas/jour, et de l'Institut médico-pédagogique de Saint-Sever (Calvados) avec180 couverts/jour.

Par ailleurs, sa cuisine centrale autonome, Lys Restauration, installée à Lys-les-Lannois (Nord) a augmenté sa production de 26.000 à 28.000 repas par jour en septembre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Alexandre Mazzia, au sommet

Alexandre Mazzia, au sommet

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Plus d'articles