Antoine Westermann travaille sur la carte de Drouant

Patricia Cecconello
Alors que la vente de Drouant par le groupe Elior est en cours de finalisation, le chef alsacien se penche sur les recettes de l'hiver 2006.
Si les modalités de la vente du restaurant Drouant par le groupe Elior sont encore en négociation, le chef du Buerehiesel (Strasbourg) travaille d'ores et déjà sur la future carte du restaurant.

Il entend y proposer une cuisine d'inspiration alsacienne - Charles Drouant était lui aussi alsacien -valorisant les produits de terroir pour une fourchette de prix oscillant entre 50 et 70 € par repas.

Le chef, triple étoilé, qui devrait prendre les rênes du restaurant de façon concrète dès la fin du mois de décembre abandonnera donc son activité sur Washington DC (Etats- Unis).

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

15 nouveaux établissements au Groupe Logis Hôtels

15 nouveaux établissements au Groupe Logis Hôtels

Les indépendants attendus sur le virage de la digitalisation

Les indépendants attendus sur le virage de la digitalisation

Les Petits Bateaux, le bistrot marin jette l'ancre à Paris 9ème

Les Petits Bateaux, le bistrot marin jette l'ancre à Paris 9ème

Plus d'articles