Allô docteur !

de paul fedèle rédacteur en chef

Sujets relatifs :

Allô docteur !

©

La restauration est malade. Intimement corrélée à un moral des ménages, elle s'enrhume dès qu'il se grippe. Et pour tout dire, depuis le début de l'année, cet indicateur Insee qui prend le pouls de nos concitoyens crève des records à la baisse, lesté par une économie anémiée. À - 48 en août, l'indice a perdu 2 points par rapport à juillet, 13 depuis janvier, mais surtout 33 depuis douze mois. Un diagnostic sévère à la hauteur de l'hécatombe qui touche la branche. Selon un rapport Euler Hermes Sfac (lire p 19), la défaillance d'entreprises atteint des records depuis dix ans. Et le secteur des CHR, intimement lié à la demande des ménages, figure parmi ceux les plus touchés. 3 300 entreprises ont baissé le rideau depuis janvier, 28% de plus qu'au premier semestre 2007. Les consommateurs, qui n'ont cessé de perdre du pouvoir d'achat, ont mis leur porte-monnaie au régime et adoptent de nouveaux comportements. En témoigne l'étude Crédoc présentée aux Entretiens de Rungis (lire p 23), qui confirme qu'ils restreignent leur budget alimentaire. Les consommateurs n'ont jamais autant comparé, cherché le meilleur prix et chassé les bons plans.

Ces signaux s'adressent de la même manière à la restauration, un budget "plaisir" sanctionné au premier chef. Ces symptômes doivent être interprétés et des remèdes trouvés. À travers sa toute nouvelle cellule R et D, le groupe Flo a bien pris la mesure du mal (lire p 28) : fréquentation délicate les soirs de semaine, accentuation des écarts d'activité entre semaine et week-end, périphérie urbaine plus sensible, fins de mois en retrait. L'une de ses réponses pour doper le trafic : des promotions importantes et des formules packagées à prix très compétitifs sur toutes ses marques. Des opérations coup de point qui ne seront pas sans effet sur la concurrence locale. De leur côté, les propriétaires de la Cantoche, un restaurant parisien, a même placardé sur sa vitrine "Soldes" (lire p 82). Alors que les clients se font plus rares, que leurs faveurs sont disputées et le seront davantage encore, l'ordonnance est sans appel : il faut agir. Médecine douce ou remède de cheval, tout dépend du diagnostic, mais gare à ne pas dévoyer son identité. Le client a de la mémoire. L'effet boomerang pourrait être redoutable en sortie de crise.

Les symptômes doivent être interprétés et des remèdes trouvés.

Nous vous recommandons

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Le concours dédié aux fruits et réservé aux étudiants en pâtisserie propose cette année de les associer à des fleurs et plantes aromatiques.Les candidats ont jusqu’au 3 février pour s’inscrire au concours Fruit de Talent Andros...

17/01/2023 | PâtisserieConcours
Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Metro France dévoile un livre blanc pour accompagner la digitalisation des restaurants

Uzaje lance Destick pour faciliter le réemploi des bouteilles en verre

Uzaje lance Destick pour faciliter le réemploi des bouteilles en verre

Après le Palais-Royal et la gare Montparnasse, Christophe Adam s’installe à la gare de Lyon

Après le Palais-Royal et la gare Montparnasse, Christophe Adam s’installe à la gare de Lyon

Plus d'articles