Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Ali Afshar, directeur du Warwick Reine Astrid, à Lyon

MERYEM MANAR

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ali Afshar, directeur du Warwick Reine Astrid, à Lyon

Rien ne prédestinait cet ancien étudiant en droit, amoureux des voyages, à devenir un jour directeur de l'un des plus beaux établissements du monde. Un parcours plein de bon sens. Comme Ali Afshar.

SES COMPÉTENCES

 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le métier de directeur d'hôtel n'exige pas forcément de formation d'hôtelier. Ali Afshar est diplômé d'une licence en droit obtenue à la faculté de Nanterre. Et pourtant, il est, depuis 2010, directeur général du Warwick Reine Astrid, prestigieux hôtel 4 étoiles à Lyon. Il a démarré dans l'hôtellerie en occupant des postes de conciergerie au Warwick Champs-Élysées, à Paris, les étés et les week-ends. Cinq ans plus tard, il assiste à des formations de management au sein du groupe et est envoyé dans plusieurs hôtels Warwick du monde pour parfaire ses compétences. Aujourd'hui, à 33 ans, il encadre 48 employés dans un établissement qui compte 88 suites. « Ma formation en droit me destinait au métier de diplomate. La communication m'attirait, mais je ne me voyais pas travailler dans un bureau. Ce qui m'a attiré dans le secteur de l'hôtellerie, c'était l'opportunité de voyager. »

 

SON MÉTIER

 

La journée d'Ali Afshar débute avec l'observation des indicateurs du tableau de bord, une étape essentielle pour étudier la tendance du marché et le positionnement des concurrents. « Les concurrents n'hésitent pas à proposer des tarifs alléchants et nous nous efforçons d'offrir à nos clients des packs intéressants qui combinent, par exemple, la nuit en suite, le petit-déjeuner en buffet, une place dans le parking couvert de l'hôtel et l'accès gratuit au centre de remise en forme. »

Selon Ali Afshar, la demande a nettement évolué et les clients se montrent de plus en plus soucieux du prix, notamment parce qu'aujourd'hui, 25% d'entre eux effectuent leur réservation via Internet et qu'ils ne connaissent pas toujours les prestations de l'hôtel. « Nous essayons d'offrir des prix attractifs tout en maintenant une excellence dans notre qualité de service, car les clients, même s'ils paient moins cher, attendent tout de même une prestation conforme à un hôtel 4 étoiles. »

Pour lui, un hôtel s'apparente à une petite ville. En être directeur, c'est être polyvalent, il faut avoir l'oeil partout. « Je fais le point tous les matins avec les chefs de service, j'étudie la stratégie de l'hôtel, j'analyse le taux de réservations et je rencontre les clients pour m'assurer de leur satisfaction. L'après-midi, je règle les questions administratives. » Le directeur ajoute : « Certes, je n'ai pas de formation en hôtellerie, mais mes compétences en droit m'ont enseigné une chose cruciale pour réussir dans mon métier : toujours user de bon sens dans les prises de décision. »

SON PARCOURS

  • 1977 Naissance
  • 2000 Concierge au Warwick Champs-Élysées, à Paris
  • 2002 Licence en droit à la faculté de Nanterre, Paris X
  • 2005 Formation Management Training par le groupe Warwick, dans les îles Fidji
  • 2006 Perfectionnement Yield Management par le groupe Warwick, à New York
  • 2007 Chef de réception au Warwick à Genève et aide à l'ouverture du Warwick à Bali
  • 2008 Directeur du Warwick Reine Astrid, à Lyon
  • 2010 Directeur général du Warwick Reine Astrid, à Lyon

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

 Fermeture des restaurants d’hôtels : « Une décision consternante et stigmatisante »

Fermeture des restaurants d’hôtels : « Une décision consternante et stigmatisante »

 « Cette décision « hors sol » met en péril encore plus notre activité déjà très très réduite par ce 2e confinement. Cette décision ne se justifie en rien par[…]

L’ania mobilisée face au boycott des produits alimentaires français

L’ania mobilisée face au boycott des produits alimentaires français

Reconfinement, un nouveau coup d’arrêt brutal pour le hors-foyer

Reconfinement, un nouveau coup d’arrêt brutal pour le hors-foyer

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Plus d'articles