Agnès Bourguignon, directeur général de ADF

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

L'ex-directrice générale des opérations Sofitel France et coordinatrice des Sofitel en Europe, vient de rejoindre le groupe Alain Ducasse en tant que "directeur général" de ADF, le pôle formation et conseil du groupe en remplacement de Jacques Bali.

C'est en 1991 qu'Agnès Bourguignon entre au groupe Vivendi où elle occupe les fonctions de directeur général de la Compagnie générale de l'hôtellerie et des services. Période où elle rencontre d'ailleurs Alain Ducasse, qui vient à l'époque de reprendre le restaurant de l'Hôtel du Parc à Paris, avenue Raymond Poincaré. Elle sera aussi PDG de Ledoyen et coordonnera les centres de congrès du groupe tels que le CNIT, le Carrousel du Louvre. Après la reprise du pôle hôtelier par Accor, Agnès Bourguignon a pris ses fonctions de directeur général du marketing haut et milieu de gamme en 2000.

Aujourd'hui, la nouvelle patronne de ADF aura à charge de consolider et développer tous les projets engagés et en particulier la création de l'Institut des arts culinaires Alain Ducasse, le développement des programmes de formation professionnelle continue, la consolidation des partenariats internationaux, ainsi que les activités de conseil.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Monkey Market, le food court de GK Invest, prend position à la Défense

Monkey Market, le food court de GK Invest, prend position à la Défense

Autour de ses trois marques de streetfood asiatique, thaï pour Pitaya et Poke Thaï, indienne pour Anjha, GK Invest bâtit un premier food court asiatique dans le centre commercial Les Quatre-Temps à la Défense. Un prélude à un...

01/07/2022 | Concepts
16ème Léon au format Fish Brasserie

16ème Léon au format Fish Brasserie

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

Baobab Lab se tourne vers le BtoC

« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

« Notre intérêt pour la restauration ne se limite pas au fast-casual », disent Frédéric Wargnies et Henri Topiol, de Montefiore Investment

Plus d'articles