Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Affaire Buffalo Grill: déclarations contradictoires

La rédaction de Néorestauration
Alors que le spécialiste français de la viande est au centre d'une instruction pour faire la lumière sur les accusations portées contre lui par d'anciens salariés, les déclarations contradictoires se succèdent. Non sans relancer la polémique.

D'un côté, le secrétaire d'Etat au Commerce, Renaud Dutreil, a déclaré lundi matin sur les ondes que la chaîne Buffalo Grill avait menti en affichant dans ses restaurants, après l'embargo, qu'elle n'avait jamais vendu de viande bovine britannique alors que les services de l'Etat constataient au premier trimestre 1996 (juste avant l'embargo) que 25 % des achats de viande bovine étaient britanniques, ce pourcentage était de 17 % en 1995. De l'autre côté, François Picart, président du directoire de la chaîne qui maintient dans une déclaration, ce matin que son groupe n'avait " jamais importé de viande d'origine britannique avant et surtout après l'embargo de 1996". Et d'affirmer au micro d'Europe 1 qu'il y a eu " vérification de toutes les factures depuis la création de Buffalo Grill, en 1981, jusqu'en 1996 et au cours de cette vérification, il n'a pas été trouvé une seule facture provenant de Grande-Bretagne ".
Le représentant de l'Etat avait certes tenté de calmer le jeu, lundi soir, en précisant qu'aucune infraction n'avait été relevée depuis 1996 chez le spécialiste de la viande mais il l'accusait quand même de " publicité mensongère ".
Les dirigeants de Buffalo Grill persistent et signent que le groupe n'a jamais importé de viande britannique, même avant l'embargo. "Aujourd'hui, une enquête est en cours. Buffalo Grill s'en remet donc à la Justice. Mais il est impossible d'attendre les décisions de l'autorité judiciaire sans réagir, car 257 restaurants et 6000 emplois sont en jeu", déclarait vendredi la direction de Buffalo Grill.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de[…]

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles