Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Adrien Mérot au Château de Pizay

Patricia Cecconello
Le chef vient de prendre la direction des cuisines de cet hôtel de luxe, situé dans le Beaujolais, à Morgon.
Adrien Mérot a rejoint ce mois-ci l'équipe du Château de Pizay, un château demeure de tradition et grandes étapes des vignobles. Après avoir débuté chez Paul Bocuse, il a travaillé comme chef de partie au Château de Brignols, puis au Fouquet's Paris avant de devenir 1er chef de partie au Château de la Chèvre d'Or à Eze. Il propose une cuisine de terroir traditionnelle et inventive à base de produits de terroir.

Il est secondé en salle par Olivier Beffy, premier maître d'hôtel. Le Château de Pizay a rouvert ses portes début avril après une complète rénovation de ses salles privatives dans un style XVIIe siècle, sous la direction de Jean-Michel Guéguen.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Titres-restaurants : les restaurateurs saluent l’arrivée de Worklife, le 1er émetteur sans commission

Titres-restaurants : les restaurateurs saluent l’arrivée de Worklife, le 1er émetteur sans commission

L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), syndicat patronal du secteur CHRD (cafés - hôtels - restaurants - discothèques) en France, salue l’arrivée de Worklife sur le[…]

Les salles ont rouvert en masse, avec une forte dynamique de réservation, selon The Fork

Les salles ont rouvert en masse, avec une forte dynamique de réservation, selon The Fork

Les acteurs de la restauration dressent un état des lieux de la crise et préparent l'avenir du secteur

Les acteurs de la restauration dressent un état des lieux de la crise et préparent l'avenir du secteur

Première proposition amiable d’Axa France vers les 15 000 détenteurs de son contrat standard

Première proposition amiable d’Axa France vers les 15 000 détenteurs de son contrat standard

Plus d'articles