Activité en hausse pour l'industrie alimentaire

Encarna Bravo

Sujets relatifs :

L'association nationale des industries alimentaires annonce pour 2001 un CA en hausse de 4,4% mais aussi un tassement des exportations.
Avec un chiffre d'affaires de 131,2 milliards d'euros,  soit une hausse de 4,4% en 2001, l'industrie alimentaire française se porte bien. Malgré une année 2000 difficile, en raison des crises alimentaires, un bon niveau est retrouvé. « L'industrie alimentaire reste le premier secteur industriel français (loin devant l'automobile avec 86 milliards d'euros) et se situe au premier rang européen », a annoncé Victor Scherrer, président de l'Association des industries alimentaires (ANIA).
Une seule ombre au tableau : un tassement du montant des exportations avec 27,4 milliards d'euros soit une diminution de 1,1%. Un résultat qui peut s'expliquer par la crise de l'ESB et les mesures protectionnistes prises par certains pays. En revanche, les importations ont enregistré une légère augmentation de +1,5% atteignant 19,6 milliards d'euros. Par conséquent, le solde des échanges affiche 7,8 milliards d'euros  (soit une baisse de 6%), atteignant le niveau de 1996. Pour l'ANIA, « c'est un signal qui ne doit pas être pris à la légère, car il peut révéler une baisse de compétitivité au niveau international ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles