Accord de revalorisation salariale chez McDonald's France Restaurants

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,
La direction de McDonald's France Restaurants et trois organisations syndicales viennent de signer un accord global portant sur la revalorisation des salaires et des primes.

L'accord d'entreprise signée entre la direction de McDonald's France Restaurants (MFR), qui gère 69 restaurants en Ile-de-France, et trois organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC et FGTA-FO), prévoit tout d'abord de revaloriser de 1,5 % le salaire réel des employés à compter du 1er avril 2002. Le salaire de base horaire à l'embauche passerait ainsi à 6,94 euros (soit 4 % de plus que le smic horaire). L'accord prévoit également de doubler les primes de résultats, versées tous les deux mois à compter du 1er mai, au lieu de tous les quatre mois, aux employés ayant un minimum de trois mois d'ancienneté. Il institue également une prime de fin d'année de 150 euros aux employés ayant au minimum 12 mois d'ancienneté.
Pour les agents de maîtrise et les cadres, le barème des augmentations annuelles des salaires au titre de la performance individuelle varie entre 2 % et 4 %.
Enfin, à compter du 1er avril 2002, les 4 500 salariés des établissements de McDonald's France Restaurants bénéficieront d'un abondement de l'employeur de 35 % au lieu de 25 % pour les versements sur le plan d'Epargne Entreprise.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles