Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Accor envisage une scission en deux entités autonomes

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe français pourrait séparer ses  deux grands métiers, l'hôtellerie et les services prépayés (tickets restaurant...). "Le conseil d'administration a approuvé la proposition de Gilles Pélisson, président-directeur général, de lancer l'étude de la pertinence d'une séparation des deux métiers en deux entités autonomes, ayant leur stratégie propre et les moyens de leur développement", écrit Accor dans un communiqué. Accor se donne six mois pour faire cette étude. Fondé à l'origine sur l'émission du Ticket Restaurant, le pôle services, qui a généré 13% du chiffre d'affaires en 2008 mais 40% du résultat d'exploitation, s'est beaucoup développé, notamment à l'international, selon un porte-parole du groupe.  Parallèlement, Accor compte recentrer le pôle hôtelier sur l'économique et le moyen de gamme.

 


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Une carte glamour, hommage à la Méditerranée et au cinéma, au Barrière Le Majestic - Cannes

Une carte glamour, hommage à la Méditerranée et au cinéma, au Barrière Le Majestic - Cannes

  Face aux célèbres Marches du Palais des Festivals, L’Hôtel Barrière Le Majestic ouvre les portes de son nouveau restaurant, Paradiso Nicole et Pierre, avec une carte signée par Nicole Rubi et Pierre[…]

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

Le GNI en appelle à une union nationale autour des professionnels des CHR

Le GNI en appelle à une union nationale autour des professionnels des CHR

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

Plus d'articles