Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

À l'aise Breizh, café à la chaîne

Frédéric Thual

Sujets relatifs :

, ,

Du tee-shirt à l'assiette ! Un peu moins d'un an après le lancement d'une première brasserie sur le port de plaisance à Vannes, la marque bretonne de vêtements À l'Aise Breizh envisage d'ouvrir une deuxième table en 2009. Ou ? « Quelque part en France », se contente de dire, prudent, Erwann Creac'h, cofondateur d'À l'Aise Breizh, qui vise, à terme, la création d'une véritable chaîne de restauration. Il y pensait depuis dix ans. L'étincelle est arrivée grâce à sa rencontre avec Christophe Menut, alors étudiant en école hôtelière, désireux de monter un restaurant au moment où la ville de Vannes lançait un appel à projet.

Avec le concours du chef Frédéric Aubin, ex-propriétaire de la Table du Curé, à Carantec, Erwann Creac'h veut bousculer les fondamentaux de la cuisine bretonne pour sortir de l'unique galette de sarrazin. Passé chez de nombreux établissements étoilés, fondateur de la conserverie artisanale de produits bretons Chikolodenn, le jeune chef revisite à sa manière des plats typiques bretons : boeuf braisé à la bière bretonne, foie gras au chouchen, cassoulet breton fumé aux algues... Il faut compter 9,50 € pour un plat du jour, 14 à 18 € à la carte. Le décor a été conçu par l'équipe de stylistes internes et le dessinateur El Globos, cofondateur de la marque, qui a stylisé la célèbre Bigoudène. Installée sur 200 m², dotée d'une terrasse de 190 m², la brasserie sert jusqu'à 300 couverts par jour en été, et 150 à 200 en hiver. En plus de six mois, l'établissement, qui s'était imposé face aux 56 autres projets, a doublé ses objectifs. Il devrait atteindre un chiffre d'affaires de 1,2 M € à l'issue du premier exercice, pour 600 000 € initialement prévus. « Ça fonctionne bien et nous affinons le concept au fur et à mesure », explique-t-il, car la Bigoudène d'À l'Aise Breizh a maintenant des fourmis dans les jambes...

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Les Français ont le droit de savoir ce qu’ils mangent !  Nous avons le devoir de leur dire la vérité » :  c’est le titre du manifeste publié ce 6 décembre par 12 marques[…]

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

 Le Grand livre du snacking vient de paraître

Le Grand livre du snacking vient de paraître

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Interviews

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Plus d'articles