Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

A comme APPLIS... L'abécédaire Néo 2020

MARIE FRUMHOLTZ
A comme APPLIS... L'abécédaire Néo 2020

Hands of doctor showing aged man how he can use his phone to count consumed calories

© DragonImages/PA/GETTYIMAGES

En plein développement depuis plusieurs années, les applications mobiles sont devenues indispensables au bon fonctionnement d’un restaurant pendant la crise sanitaire, tant pour la gestion que le service à distance. Pour les professionnels, il en existe deux types : celles à avoir sur son smartphone pour suivre l’évolution de son affaire de n’importe où, et celles sur lesquelles il faut être visibles auprès des consommateurs. Dans le premier cas, il en existe pour chaque besoin : de l’achat aux systèmes de caisse, en passant par le suivi des commandes, la sécurité alimentaire ou le gaspillage. Ces outils sont connectés à la caisse enregistreuse du restaurant, de quoi faciliter la maîtrise des données. Ces dernières sont d’ailleurs devenues un enjeu majeur pour les restaurateurs, qui ont besoin de suivre leurs performances au jour le jour. Des solutions Saas, comme Dvore, permettent de traiter toutes les informations reçues sur différents canaux (caisse, plannings, livraisons, achats, etc.) et de les restituer de façon claires et ludiques. Ces applis sont d’autant plus essentielles qu’elles sont simples d’utilisation grâce à des interfaces ergonomiques et accessibles sans formation. Un atout dans des métiers où le turnover est important.

Un outil de communication essentiel vis-à-vis des consommateurs

Côté relation client, il y a bien sûr les applications en lien avec les plates-formes de livraison, mais aussi celles de click and collect, comme Pulp ou Lyf Pay, qui permettent au consommateur de visualiser les restaurants qui proposent cette option autour de lui, de passer commande, de régler et de gérer son compte fidélité. Les applications pour le grand public font également partie de la stratégie de communication que tout professionnel de la restauration pro-actif se doit de maîtriser. Le succès de Too Good To Go illustre bien l’intérêt des clients pour les enseignes engagées et qui le montrent. Les réseaux sociaux, incontournables pour la bonne image d’un restaurant, se sont révélés encore plus cruciaux ces derniers mois, notamment pour entretenir le lien avec sa clientèle, même s’il s’agit des applications qui, à l’usage, peuvent être les plus chronophages.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Un restaurateur sur 4 s’attend à des fêtes de fin d’année record, selon Lightspeed

Un restaurateur sur 4 s’attend à des fêtes de fin d’année record, selon Lightspeed

  Lightspeed, spécialiste canadien de la digitalisation des points de vente, a diffusé les conclusions d’une étude menée, entre août et septembre dernier, auprès de 850 restaurateurs du monde[…]

Collectiv Food lève 14 millions d'euros et se développe en France

Collectiv Food lève 14 millions d'euros et se développe en France

RHD : dis-moi qui tu es, je te dirai ce que tu manges

RHD : dis-moi qui tu es, je te dirai ce que tu manges

La Fédération Française des Spiritueux se mobilise pour donner un accès simple et transparent aux caractéristiques des produits

La Fédération Française des Spiritueux se mobilise pour donner un accès simple et transparent aux caractéristiques des produits

Plus d'articles