Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

6ème ouverture pour Roadside

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

6ème ouverture pour Roadside

Roadside – concept de cuisine américaine artisanale à prix fast-food – continue à quadriller le Grand Ouest. Le réseau rennais s’apprête à investir la Mayenne, après l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Finistère et le Morbihan. C’est à Laval, en centre-ville, sur la place du Pont-Neuf, que va s’ouvrir cette 6ème unité. Cet emplacement n°1 – d’une superficie totale de 150 m² dont 100 m² accessibles au public – sera doté de 120 places dont 100 à l’intérieur et 20 sur la terrasse face à la Mayenne. Son ouverture est prévue fin avril.

 

Les points forts du concept : des produits préparés à la commande, à partir d’ingrédients frais (pain préparé par un artisan boulanger, viande fraîche hachée sur place, frites maison…), pour des tickets très proches des enseignes mass-market : menus à partir de 6,40 euros (hot-dog, frites, boisson) et 8,90 euros (hamburger, frites, boisson).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Les Français passionnés par les Burgers

Les Français passionnés par les Burgers

Les Français passionnés par les Burgers et la restauration US sont de retour chez Memphis. Un mois après la réouverture des restaurants, l’enseigne Memphis, leader des diners américains en France, dresse[…]

La finale de la Coupe de France du Burger by Socopa confirmée

La finale de la Coupe de France du Burger by Socopa confirmée

Le G.O.A.T, le burger qui soutient les producteurs

Le G.O.A.T, le burger qui soutient les producteurs

Pour Maurizio Biondi, DG de Big Fernand, « L’envie d’un burger chaud est toujours là, la différence aujourd’hui, ce sont les manières d’y répondre »

Pour Maurizio Biondi, DG de Big Fernand, « L’envie d’un burger chaud est toujours là, la différence aujourd’hui, ce sont les manières d’y répondre »

Plus d'articles