Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

61 chefs étoilés participent au projet de la Vallée du Rhin Supérieur

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

61 chefs étoilés participent au projet de la Vallée du Rhin Supérieur

A l’heure où les nationalismes ne font que ressurgir à travers le monde, Français, Allemands et Suisses ont réussi à s’entendre autour d’un projet commun culturel, touristique et gastronomique. Et les chefs ont mis leur touche.

« Le projet de la Vallée du Rhin Supérieur est un projet concret et pragmatique, a expliqué Marie-Reine Fischer, vice-présidente du Conseil régional d’Alsace et présidente du Comité Régional du tourisme d’Alsace (CRT) lors du lancement de l’opération effectuée à bord du bâteau de CroisiEurope amarré à Strasbourg. Il cherche à mettre en avant des compétences et des intitiatives et à promouvoir ce territoire qui touche trois pays que sont la France, la Suisse et l’Allemagne. C’est aussi un territoire que nous devons promouvoir sur les marchés lointains que sont la Chine, le Canada, le Japon, le Brésil…  ». Et sur ce territoire la gastronomie et les vins occupent une place de taille. En effet, la région compte pas moins de 61 chefs étoilés. Une donnée qui a motivé le guide Michelin à lancer un guide spécifique, sorti le 21 mars, intitulé « Rhin Supérieur Oberrhein 2011 »*


Un guide Michelin tri national


« Ce guide de 270 pages compte 1 000 adresses dont 61 établissements étoilés. C’est une prouesse technique, précise Christian Delhaye, directeur Michelin des cartes et guides. Il permet à chacun de faciliter ses déplacements dans la région. Il est tiré à 5 000 exemplaires pour une population de six millions d’habitants. Au-delà des restaurants étoilés, il mentionne toutes les bonnes tables et notamment les Bib gourmand qui sont au nombre de 93 ». La sortie de ce guide Michelin tri-national vient s’intégrer dans une projet collectif financé par l’Union Européenne (35 000 €) et qui compte 31 partenaires des trois pays concernés. Un véritable exploit.
Les chefs étoilés, eux, ont accepté de travailler ensemble en réalisant des menus à six mains le temps d’un repas gastronomique servi lors de la croisière organisée par CroisEurope qui va de Strasbourg à Bâle (11 et 12 juin, 6 et 7 juillet, 14 et 15 août, 15 et 16 septembre) et de Bâle à Strasbourg (12 et 13 juin, 7 et 8 juillet, 15 et 16 août, 16 et 17 septembre). Vont participer à cette opération : Ludovic Kientz, Pascal Bastian, Hubert Maetz, Jean et Alex Albrecht, Julien Binz, Thierry Schwartz, Peter Knogl, Michael Baader, Patrick Spies, Marius et Gutbert Fallert, Andreas Krolik, Christian Baur, Otto et Daniel Fehrenbacher et Alfred Klink. Côté français, l’opération a été menée par l’Association des Tables d’Alsace qui s’est particulièrement investie. « En Alsace, les chefs ont l’habitude de travailler ensemble », a souligné Emile Jung, ex chef du Crocodile, une véritable institution à Strasbourg qu’il a vendue en 2009. Une belle leçon d’échanges et de coopération. Au-delà des frontières.

 

*Forêt Noire, Palatinat du Sud, Palatinat de l’Ouest, Alsace, Bâle, Argovie, Jura, Soleure.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Origines passe à la vente à emporter, complétée par des produits en direct d’artisans et producteurs

Origines passe à la vente à emporter, complétée par des produits en direct d’artisans et producteurs

Aux commandes du restaurant Origines (Paris 8ème), Julien Boscus lance sont offre de VAE pour retrouver, en livraison comme en click & collect, sa cuisine faisant la part belle aux produits soigneusement sourcés. Chaque[…]

Le groupe Soli se lance dans la livraison en propre

Le groupe Soli se lance dans la livraison en propre

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

Plus de 500 000 euros en Click & Collect via ZenChef

Plus de 500 000 euros en Click & Collect via ZenChef

Plus d'articles