Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

3 chefs pour 50 bougies

Florent Beurdeley

Sujets relatifs :

3 chefs pour 50 bougies

50 ans, ça se fête. Ce n’est pas Bertrand Jacquet, propriétaire du grand hôtel de Solesmes, qui dira le contraire... Alain Passard, trois macarons au guide Michelin, était de la fête.

Propriété de la famille Jacquet depuis un demi-siècle, ce qui n’était auparavant qu’une modeste auberge de campagne est désormais un lieu reconnu, qui fait de ce village de la Sarthe une étape incontournable. Bertrand Jaquet, très impliqué dans la cuisine sera rapidement distingué par les guides gastronomiques et obtiendra dès 1980 une étoile au Guide Michelin. Désormais, la troisième génération de Jacquet, représentée par les filles de Bertrand et Michèle, Cécile et Marie, peut reprendre le flambeau le moment venu. Pour cet événement, outre de nombreuses personnalités politiques locales, ainsi qu’un représentant de l’abbaye de Solesmes, on notait la présence de Jo Olivereau, fondateur de la chaîne Relais&Châteaux. Pour le déjeuner, trois chefs se sont succédés, chacun apportant sa touche à un repas d’anthologie : Didier Serre, chef du grand hôtel de Solesmes, Patrice Caillault, chef du domaine de Rochevilaine, et Alain Passard, chef de l’Arpège, à Paris, qui cultive ses légumes dans un jardin potager situé à Fillé-sur-Sarthe.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

 Le marché de l'intérim est l'un des plus fortement impactés par la crise sanitaire que nous traversons actuellement. Il affichait en effet très récemment une perte de plus de 75% de ses emplois...[…]

Soutien et mobilisation pour les fruits et légumes frais

Soutien et mobilisation pour les fruits et légumes frais

Les chefs se mobilisent pour nos aides-soignants

Les chefs se mobilisent pour nos aides-soignants

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Plus d'articles