informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

TVA : La profession rencontre Bruno Le Maire

Publié le

|

TVA : La profession rencontre Bruno Le Maire

© Bruno Le Maire

Les organisations professionnelles ont rencontré Bruno Le Maire sur le taux de TVA dans la restauration

Les organisations professionnelles du secteur de la restauration (entreprises indépendantes, chaînes de restauration, cafétérias et restauration rapide) ont rencontré vendredi 13 juillet Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances sur le sujet du taux de  TVA dans la restauration.

Le ministre a rappelé que la restauration était un secteur stratégique en France, en conséquence il a confirmé que le taux de TVA pour la restauration serait maintenu au taux actuel afin de garantir la stabilité fiscale dont ont besoin les professionnels pour embaucher, former, investir et développer l’activité.

Cette visibilité forte donnée par le ministre de l’Economie et des Finances va permettre aux professionnels de la restauration de poursuivre le développement d’un secteur qui représente 830 000 actifs et s’affirme comme l’un des premiers créateurs d’emplois : 17 800 emplois ont été créés depuis le début de l’année.

Les professionnels de la restauration et le ministre se sont entendus pour concentrer leurs efforts sur la création d’emplois et ont convenu la mise en place d'un échange régulier notamment sur :

  • Les actions mises en place par la profession pour continuer d’embaucher et de former (près de 100 000 postes sont à pourvoir dans notre secteur à date) 
  • Le développement de l'intéressement dans nos entreprises suite aux dispositions du futur projet de loi PACTE;
  • Les actions menées par la branche pour le développement d'une filière « collecte et valorisation des biodéchets »

La restauration est un secteur d’avenir en mesure d’offrir à de nombreux jeunes des opportunités de carrière et d’ascension sociale. Son chiffre d’affaires représente aujourd’hui 35% du chiffre d’affaires du tourisme, soit 58 milliards d’euros.

[1] Source : DARES

 



 

 

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 
Les Appels d’offres Marchés online
Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus