informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

La restauration collective grande consommatrice de conserves

Publié le par

A la veille de 2010, année marquant les 200 ans de la découverte de l'appertisation par Nicolas Appert, l'Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de la conserve appertisée (Uppia) ouvre la boîte et fait le point sur le marché, les grandes tendances et les actions menées pour développer toutes les familles de produits.

En RHD, la restauration collective est la principale consommatrice de conserves. Globalement les acteurs de la restauration déclarent acheter 9,3 produits en conserve et ce, sur toute la gamme contre 3,6 en produits surgelés et 4 en produits frais réfrigérés (source IOD).
Pami les ambitions de l'Uppia: combler le déficit d'image sur les notions "appétence/plaisir" sans négliger l'aspect "bien-être/nutrition". Rappelons que  l'appertisation permet de conserver aux produits un pourcentage élevé de qualités initiales. En effet, le processus ne modifie en rien la teneur en nutriments comme les protéines, les lipides et les glucides. Les consommateurs oublient que les produits frais peuvent perdre de 17 à 47 % de leurs vitamines au moment de leur cuisson alors que les produits appertisés les préservent à 70% . 

L'interprofession multiplie les prises de parole auprès des professionnels avec notamment l'édition d'un magazine « Ouvrir », l'organisation d'un concours «Les jeunes toqués de l'appertisé », des animations dans les établissements scolaires...L'Uppia met également à disposition une base de données disponible sur http://uppia.equitable.fr/ .

   

Donnez votre avis

 
Les Appels d’offres Marchés online
Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus