informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Eurest sensibilise à la pêche durable

Publié le

| | | |

Eurest sensibilise à la pêche durable

© logo MSC

A l’occasion de la Semaine de la Pêche Responsable, du 19 au 27 février 2018,  Eurest  met  en  place  une nouvelle campagne  de  sensibilisation dans ses  27 restaurants certifiés MSC. Objectif ? Rappeler aux convives l’importance   de   cet   engagement et   inciter   à   de   nouveaux comportements.

En  effet,  protéger les  ressources  marines  en privilégiant la pêche durable permet de préserver à la fois la santé des  consommateurs et celle de l’environnement  

Dans le but de sensibiliser les convives à la consommation responsable des produits de la pêche durable (label MSC), les 27 restaurants certifiés proposeront chaque jour dans les menus un poisson label MSC différent pour varier les plaisirs et les saveurs.

En offrant uniquement des espèces certifiées (colin Alaska, hoki, cabillaud, saumon sauvage, lieu noir, limande), Eurest garantit également auprès de ses convives une traçabilité des poissons éco labellisés. Un enjeu majeur de transparence, pour répondre à une demande réelle du consommateur de connaître la provenance des produits qui sont dans son assiette.

 

La campagne de sensibilisation mise en place spécialement cette semaine passera également par de l’affichage sur les tables et dans les salles de restauration via des écrans dynamiques. Aussi, le journal « La pêche aux mots», réalisé par MSC, sera mis à la disposition des convives pour comprendre les enjeux de la préservation des ressources marines, de la pêche durable et de l’aquaculture responsable. Le Marine Stewardship Council (MSC) souhaite durant cette seconde édition de la Semaine de la  Pêche Responsable en France sensibiliser le grand public aux enjeux et à l’urgence de la protection des milieux aquatiques.

Près de 78% des consommateurs français sont sensibles à la préservation des océans et consommer du poisson de source durable reste un acte clé. Pourtant en parallèle, la consommation mondiale de produits de la mer a presque doublé en 50 ans pour atteindre plus de 20kg par personne et par an. Pour répondre à cette demande, l’aquaculture s’est développée de manière fulgurante et ce système de production alimentaire fournit globalement 50% des produits de la mer consommés. MSC appelle à la mobilisation et à l’engagement de chacun, pour adopter les bonnes pratiques qui existent pour faire face à ces enjeux environnementaux et socio-économiques immenses.

 

 

 

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus