informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Créer un restaurant basé sur un nouveau concept

Publié le par

| |

creer-un-restaurant-base-sur-un-nouveau-concept

©

Innover en matière de restauration n'est pas une mince affaire. La création d'un restaurant est, certes, un véritable parcours d'obstacles, mais qu'il est possible de franchir aisément.

Innover en matière de restauration n'est pas une mince affaire. La création d'un restaurant est, certes, un véritable parcours d'obstacles, mais qu'il est possible de franchir aisément.

 

Le lancement d'un nouveau concept de restauration est la phase la plus jubilatoire dans le développement de cette activité, car elle fait appel à l'imagination et à la créativité. Quel plaisir d'échafauder un nouveau concept, de préparer avec soin une carte inédite, d'imaginer des appellations originales pour chaque plat, de prévoir la réaction des clients...

 

Toutefois, pour que le concept soit efficace, il convient d'associer l'innovation culinaire avec une ambiance ou un cadre « remarquable ». Dans ce type de restauration, l'ambiance et le lieu sont de la plus haute importance. Le marketing joue à armes égales avec la bonne table. Il faut donc adapter la décoration du local au concept désiré. Pas de place pour l'amateurisme. Les conseils d'un architecte d'intérieur ou d'un agenceur fiabiliseront le projet. Il est recommandé de jouer l'originalité et de travailler tous les détails qui permettent de se distinguer de la concurrence.

 

Ce qui pousse un créateur à prendre le risque d'un nouveau concept, c'est l'impression qu'il aura dans sa phase de recherche. Par exemple, le fait de trouver trop de restaurants dans le quartier ou dans la ville pourrait nuire au concept.

 

RESTER RÉALISTE

 

Laisser libre cours à son imagination pour se distinguer ne veut pas dire pour autant qu'il faut faire abstraction des contraintes économiques et marketing. En l'absence de moyens financiers permettant d'investir dans des travaux souvent coûteux, il faut jouer la carte du chef cuisinier en privilégiant la gastronomie. En revanche, si le budget permet de concevoir un beau décor, il est permis d'élaborer un concept moins exigeant culinairement parlant.

 

PROPOSER UNE SPÉCIALITÉ OU UNE THÉMATIQUE

 

À défaut de pouvoir tout offrir à la clientèle, il faudra choisir entre les spécialités culinaires (grillades au feu de bois, fruits de mer et poissons, produits régionaux...), les animations (karaoké, speed dating...) ou le décor (chalet savoyard, port de pêche, wagon du Trans Orient-Express...). Quelle que soit l'option choisie, il est recommandé de vérifier sur le terrain la pertinence du concept, son adéquation avec la clientèle locale et son originalité par rapport à la concurrence.

 

PERMIS DE CRÉER

 

De la même manière qu'il est prudent de ne pas se servir d'une Ferrari sans permis de conduire, il est recommandé de ne pas affecter un budget important à la création d'un concept sans une étude de marché. Cette étude permet de vérifier que l'activité envisagée pourra trouver sa place dans l'environnement concurrentiel local et que le consommateur fréquentera avec récurrence l'établissement.

 

BIEN RECRUTER

 

En cas de reprise d'une affaire déjà existante, le repreneur a l'obligation de conserver le personnel du fonds de commerce repris. Il est donc nécessaire de s'assurer que la qualification, la formation et les qualités individuelles du personnel correspondent au projet. En cas de création d'une entreprise nouvelle, il faut vérifier localement la possibilité d'un recrutement adapté.

 

ENTRETENIR LA CULTURE D'ENTREPRISE

 

L'entreprise doit marquer les esprits, aussi bien ceux de la clientèle que ceux du personnel. La première doit ressentir le plaisir qu'éprouve le personnel à défendre l'image de l'établissement. Le savoir-faire doit se remarquer à chaque poste du restaurant.

Partagez l'info :

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus