informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Après la choucroute, la maison Wolfberger s’intéresse au homard

Publié le

|

Après la choucroute, la maison Wolfberger s’intéresse au homard

© Homard laqué d'Alan Geeam - Maison Wolfberger

Après la choucroute alsacienne, revisitée en version japonisante par Taku Sekine, chef de Dersou, la maison Wolfberger  – Grands Vins, Crémants et Eaux-de-Vie d’Alsace – a donné cette fois carte blanche à Alan Geeam pour imaginer une recette autour du homard breton, l’un des ingrédients star des fêtes de fin d’année. Le résultat, imaginé par le chef autodidacte, aux rênes de 4 restaurants à Paris : cet homard laqué et sa petite tourte de truffe, trompette de la mort, et pistache. Pour le déguster, le chef préconise un accord avec le Grand Cru Riesling Rangen 2014, le plus méridional des Grands Crus de la maison Wolfberger, dont la bouche fraîche avec une finesse aromatique évoque des saveurs de zestes de citron vert, avec une belle longueur sur la finale.

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 
Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus